Les anciens Jeudi(s) des Fabriques

LES JEUDI(S) PASSÉS DES FABRIQUES

MAI 2017

  

  

Jeudi 4 mai à 18h30 
Vendredi 5 mai à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

RÉSURGENCES

par la compagnie Les Chronophages 

« Notre moi est fait de la superposition de nos états successifs. Mais cette superposition n’est pas immuable comme la stratification d’une montagne. Perpétuellement des soulèvements font affleurer à la surface des couches anciennes ». Marcel Proust, A la recherche du temps perdu, 1922. 

Qu’est-ce que la mémoire ? À l’image des couches de papiers peints superposées sur le mur d’une pièce, le temps fait de notre corps un palimpseste sans cesse réécrit. Nous portons en nous des mémoires (collective, familiale et personnelle) sans cesse en relation avec l'oubli. Quelles traces et empreintes laissent-elles dans notre présent ? Résurgences fait affleurer à sa surface, en creux et en relief, les strates géologiques de nos héritages, dans un espace-temps poétique et étrange. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, la compagnie Les Chronophages vous propose de découvrir une étape de travail de ce projet à l'occasion d'un Jeudi de la Fabrique. 

  

Cie Les Chronophages
Conception et interprétation : Ophélie Brunet
Regard extérieur : Cécilia Emmenegger
Création musicale : Nicolas Marsanne
Régie son : Antoine Quoniam
Création lumières : Olivier Bourguignon
Costume : Annaig Le Cann
Co-production : Action culturelle de la Ville de Bayeux 

Avec le soutien du Pôle de Danse Verticale/Retouramont, du CCN de Caen, de la Cité du Cirque du Mans, de la Fabrique Culturelle Expérimentale de Caen/APEFIM, de Fées d’hiver (05), du CCN de Nantes, de la Ville de Nantes, de la Ville de Colombelles, des Eclats de la Rochelle. 

Soutiens de la Région Normandie, de la DRAC Normandie, de l’Université de Caen, de la MRSH (Pôle MODESCO), de l’Unité de Neuropsychologie U1077 Inserm-EPHE-Unicaen, du GIP Cyceron dans le cadre du Jumelage « Résidence d’artistes en éducation artistique, culturelle et numérique » 2016-2017, lors de l’accueil en résidence à la Maison de l’étudiant de l’Université de Caen. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

AVRIL

  

  

Jeudi 27 avril à 18h30 
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

ZOLTAR

  

L'ensemble vocal interstellaire Zoltar débarque avec ses substances sonores subatomiques pour faire trembler votre hippocampe ! Du Human Beatbox au chant lyrique, de l'électro buccale au rap mystique, ce quintet 100% vocal dilatera sans nul doute votre valve de réduction cérébrale ! Osez vous évader de la 3ème dimension ! 

À l'occasion de cette première sortie de résidence à la Fabrique, le quintet nantais dévoile un premier jet de son spectacle à la frontière de la chanson, des cultures urbaines et de la science fiction. 

Zoltar
Avec : Efaybee, SIB, Charlie Beatbox, Zenladen et Yhôddah 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 13 avril à 18h30 
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

CHIEN FANTÔME

Fondé en 2016, Chien fantôme est un groupe de musique pop-rock alternatif originaire de Nantes. Le groupe se compose de 4 musiciens : Audrey Boulay (voix, claviers, flûte) Charlotte Merand (violon) Jeanne Lugue (violoncelle) et Kevin Hill (guitare). 

Chien fantôme, c'est une musique aux couleurs crépusculaires, une ballade intime et onirique sublimée par des cordes fantomatiques qui badinent entre un bleu nuit hanté et un jaune aurore. 

Lors de cette résidence, Chien fantôme polira ses compositions et présentera son travail lors d'un Jeudi de la Fabrique. 

Chien fantôme
Voix, claviers, flûte : Audrey Boulay
Violon : Charlotte Merand
Violoncelle : Jeanne Lugue
Guitare : Kevin Hill 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

MARS 2017 

  

  

Jeudi 30 mars à 18h
Vendredi 31 mars à 14h 
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

PARADIS, BORDEL !

par la compagnie Zustopique 

Dans une ville qui ressemble à toutes les autres, à l’exception de la mer qui la borde, vivent : Homère, Dorothée et le môme.
Homère est agité par ses rêves, il critique, balance, trébuche en permanence sur la réalité. Aujourd’hui c’est son anniversaire et sa réalité est aussi triste et solitaire que ses rêves étaient grands et colorés.
Dorothée était courageuse, belle, entreprenante et piquante. Elle est usée et protège ce qui lui reste dans un étui imperméable. Elle attend.
Le môme est jeune, il a l'espoir neuf, mais seul il a peur. Il a trouvé un complice, Homère.
Tout pourrait se répéter inlassablement, mais aujourd’hui est un jour nouveau ! 

Avec Paradis, bordel ! la compagnie Zustopique interroge les notions de réussite et d'échec, fortement imprégnées dans notre société. Paradis, bordel ! est une histoire qui part du presque pire et d'un indéfectible espoir, de deux vies parsemées d'échecs : sociaux, professionnels, amoureux, et d'une vie neuve, pleine d'espoir. Et nous verrons s’il est possible de réussir, même tard. Après une lecture par les comédiens en février, Emmanuel Siret - metteur en scène de la compagnie - nous propose cette fois-ci de découvrir plusieurs scènes de la pièce lors d'ouvertures publiques à la Fabrique Dervallières. 

Ecriture et mise en scène : Emmanuel Siret-Griffon
Interprétation : Daniel Collados, Elodie Retière-Henry, Mickaël Freslon
Régie générale et lumière : Azéline Cornut 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 mars
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

L'ancien Olympic revient à ses origines en accueillant le Concorde et l'association Creative Maker pour un week-end placé sous le signe du cinéma : 

  

Vendredi 24 mars à 20h : 

LES 100 ANS DU CONCORDE

Véritable institution, le cinéma Concorde fête cette année ses 100 ans ! Pour l'occasion, le Concorde sort de ses murs et investit la Fabrique Bellevue-Chantenay (ex-Olympic, également ancien cinéma) pour lancer le départ des festivités de cette année anniversaire. 

Au programme : des projections de court-métrages festifs et rigolos, une ambiance sono/mixtape pour se dégourdir les jambes, un peu de bistrot pour la bonne humeur, un vidéomaton pour garder des souvenirs, une expo d'affiches parmi les plus belles perles en provenance du stock du Concorde… Mais aussi des jeux, un ciné-gâteau d'anniversaire, des cadeaux et plein d'autres belles surprises. 

Entrée libre dans la limite des places disponibles 

  

  

  

Samedi 25 et dimanche 26 mars : 

SCRIPTLAB #1 : MARATHON D'ÉCRITURE

L'association Creative Maker (qui propose aux publics amateurs de se familiariser et de se former aux métiers de l'audiovisuel, du cinéma et du numérique) organise ma première édition de son marathon d’écriture, intitulé ScriptLAB#1, qui aura lieu les 25 et 26 mars à la Fabrique Bellevue-Chantenay. 

Destiné aux amateurs et aux vidéastes émergents, le marathon rassemble le temps d’un week-end une trentaine de binômes qui vont phosphorer et créer le scénario de leur court métrage. L’événement est ouvert à toutes les personnes non professionnelles, désireuses de s’initier à l’écriture d’un scénario. 

Trois jours d’immersion créative sur le thème du POLAR sont proposés pour cette première édition de l’association. Des scénaristes professionnels et des experts du polar accompagneront, orienteront et conseilleront chacun des participants. 

Au printemps, trois équipes sélectionnées pourront intégrer une résidence d’écriture. L’équipe lauréate bénéficiera d’une mise en production de son court métrage. 

Informations : creativemaker.me / hello@creativemaker.me
Inscriptions : 5€ / https://goo.gl/EFmmJD  

  

  

  

Jeudi 16 mars à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

FORME SIMPLE

par l'association ORO 

« Les variations Goldberg offrent un inépuisable territoire d’investigation pour le mouvement. Ces mélodies que nous connaissons, diffusent une énergie inestimable entraînée par ces élans, ces attaques, ces glissements, ce chant. Je vais poursuivre l’exploration de la notion de « phrasé » que j’ai entrepris récemment de façon plus empirique.
Que se passe-t-il dans notre corps, dans nos imaginaires et dans notre œil quand ce que nous avons sous les yeux nous offre le temps d’une heure commune et collective l’occasion d’un ravissement sans tension ? » Loïc Touzé 

Loïc Touzé est danseur et chorégraphe. Il développe aujourd'hui son activité dans le cadre de l'association ORO implantée à Nantes depuis 2010 et participe également à la direction du lieu Honolulu. 

Son nouveau projet en cours de création, intitulé Forme Simple, s'inspire des Variations Goldberg composées par Bach. Avec cette oeuvre intemporelle et reconnue, Loïc Touzé souhaite renouveler notre attention perceptive afin de construire de nouveaux rapports à l'existant. À découvrir lors d'un Jeudi de la Fabrique ! 

 Chorégraphie : Loïc Touzé
Interprétation : Madeleine Fournier, David Marques, Teresa Silva
Production : association ORO
Coproduction : CCN de Nantes, CDC-Atelier de Paris, Le Phare CCN du Havre, le Lieu Unique
Partenariats : Les Fabriques, laboratoire(s) artistique(s), Montévidéo (Marseille) 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 3 mars à 16h30
Fabrique Dervallières-Zola
 19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

WHO'S THE PROTAGONIST ?

par Naparo Prod 

Au départ, l'envie de travailler sur les personnes, avec les personnes, leurs corps, leurs pensées, dresser leurs portraits, entrer dans l'intime, comprendre ce qui nous lie les uns aux autres avec comme appui le chef d'oeuvre de Tchekhov, La Mouette.
Parce qu'on y parle de la difficulté d'être présent au monde, de l'ennui, de la routine, mais également de l'amour.
Et parce qu'une jeune fille décide de prendre sa vie en main, de la choisir.
Alors devant son exemple, on se questionne « Sommes-nous les protagonistes de notre vie ? » 

Cette deuxième résidence à la Fabrique Dervallières-Zola posera le « Pourquoi » de ce travail, après la première « Open Door » réalisée en octobre 2016 qui expliquait le « Quoi » du projet. Durant cette ouverture publique, Ludivine et son équipe invitaient les personnes présentes à s'asseoir à leurs tables et à participer par le dialogue ou en laissant une trace par leurs portraits réalisés par Emmanuel Larue créateur image et vidéo, avec en point de mire "Nous sommes (tous) en représentation". 

  

  

Naparo Prod
Mise en scène : Ludivine Anberrée
Aide à la mise en scène : Kevin Martos
Interprétation : Ghyslain Del Pino, Delphy Murzeau, Zuzana Kakalikova, Nicolas Sansier, Diana Sakalauskaité, François Praud, Yvon Lapous
Créateur / régisseur images : Emmanuel Larue
Production : Naparo prod 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

FÉVRIER

  

Mercredi 22 février à 11h et 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

TIC TAC BOUM - Partition fragmentée

par Victoire Bélézy 

Un jour Angèle rencontre André. Dans le métro, elle aperçoit cet homme, mais il pourrait être quelqu’un d’autre. Elle aperçoit cet homme comme elle en a aperçu et en apercevra sans doute des dizaines dans sa vie. Un homme qui lui plaît. 

Une histoire d’amour va naître entre eux, mais aussi une histoire de destruction. André et Angèle s’aiment mais la violence conjugale due à l’alcoolisme d’André viendra s’immiscer sournoisement. Ils ne sauront pas non plus faire face à la monotonie du quotidien, ni faire évoluer leur couple dans une même direction. Angèle ne trouvera comme seule issue que le suicide. 

Après sa disparition, André ne saura plus discerner le fantasme de la réalité, jusqu’à devenir victime d’hallucinations. 

Dans Tic Tac Boum - Partition Fragmentée, Victoire Bélézy s'inspire de Fellini et du cinéma italien, où le rire et larmes, vie et mort se côtoient. En résidence à la Fabrique Dervallières, elle et son équipe nous invitent à découvrir des extraits de sa création. 

Conception : Victoire BELEZY
Avec : Victoire Bélézy, Laure Coignard, Bénédicte Guilbert, Clément Bertani, Brice Carrois, Matthieu Penchinat, Julien Testard
Assistanat : Camille Soulerin
Dramaturgie : Gérard Lieber
Scénographie : Pierre Heydorff
Lumières : Jean-François Robin
Participation Musicale : Jacques Higelin / Pierre Le Bourgeois
Soutiens : Festival du Printemps des Comédiens, TGP de St Denis, Théâtre de Nîmes, ENSAD de Montpellier, Centre Culturel Jean Gagnant de Limoges. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Vendredi 17 février à 17h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

SE JETER DANS LA BATAILLE

par Caroline Molusson 

« Mes travaux seraient comme des flashes où l'on entraperçoit un bref instant cette béance, cette fissure dans la réalité. » 
Caroline Molusson 

Nourrie par sa pratique de la danse et du trapèze, Caroline Molusson est une artiste plasticienne qui se livre depuis quinze ans à des expériences conjuguant déplacements des points de vue, perte de repères et d'équilibre, exploration du vide. 

Sa nouvelle création, intitulée Se jeter dans la bataille, est un travail tout en tension, sur le fil, la possibilité du risque permanent. La performance évoque les mythes fondateurs, les gestes primitifs et convoque les ancêtres. La performeuse oscille entre maîtrise et fragilité, tension et force. Le géant et le minuscule, la chaleur et l'énergie se déploient. L'espace s'agrandit et se rétrécit au fil des mouvements. Selon Yvonne Rainer, la performance est un acte qui lui permet de s'éprouver comme un individu à part entière. 

En résidence dans le bar de la Fabrique Bellevue-Chantenay, Caroline Molusson partagera avec nous une première étape de travail de sa performance.  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 2 février à 12h15
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

POURSUITES

par le collectif Petit Huit 

Il y a cette vie qui file.
Notre société qui va toujours de plus en plus vite. 

On court et on oublie
Pourquoi ?
Pour qui ?
Comment ?
Tous ce qui fait que parfois on passe à côté des gens de nous-même.
Poursuite, c’est observer ces courses qui nourrissent, créent notre quotidien. 

Avec Poursuites, le Collectif Petit Huit propose une lecture de la société, d’une génération en quête de sens.
Car la vraie question c’est pourquoi on veut nous faire courir ?
Qu’est ce qu’on cherche ?
Ou plutôt qu’est-ce que l’on cherche à nous cacher ?
Courons ensemble pour voir. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, le collectif Petit Huit vous invite à découvrir une première étape de travail de ce projet - mêlant théâtre, clown et danse - qui parle de la poursuite, des courses qui rythment notre quotidien et font de nous des "athlètes" malgré nous.   

Collectif Petit Huit
Mise en scène : Anaïs Hunebelle
Clown : Camille Rock et Eloi Lefebure
Danse : Jérémy Gaudibert et Manon Airaud 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 2 février à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

THE SASSY SWINGERS

C'est de retour d'un voyage à New Orleans que la chanteuse nantaise Sandrine Arnaud décide de former The Sassy Swingers, quartet acoustique qui ressuscite le jazz enjoué et métissé des années 30 à nos jours. Délibérément acoustique mais résolument « swing » sur scène comme à la rue, à la façon particulière de la Nouvelle-Orléans !
Véritable spectacle scénographié, les « Sassy » s'approprient la tradition - Louis Prima, Bessie Smith - et balancent leur sonorité aux accents jazz, blues, créole ainsi qu’ils déclinent leurs compositions aux couleurs News Orleans.
Ça swingue, ça chaloupe, on y voit une pin-up « Sassy » à la voix sexy et des instruments insolites, le tout dans un style délicieusement rétro... Irrésistible et contagieux !
 
Suite à plus de de 80 concerts en moins de 2 ans Les « Sassy » s’agrandissent. La formation initiale voix, banjo, washboard, et sousaphone passera à 6 musiciens avec l'arrivée d'un trombone et d'une clarinette.
Cette version augmentée sera à découvrir sur scène lors d'un Jeudi de la Fabrique ! 

The Sassy Swingers
Chant, kazoo :Sandrine Arnaud
Banjo, trompette : Mathieu Lagraula
Sousaphone : Benoît Poeuf
Batterie, washboard : Simon Riochet
Trombone : François Tavard
Clarinette : Thimothée Liotard
Son : Pierre Le Gac
Lumière : Alain Davieau 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

JANVIER 2017

  

  

Jeudi 26 janvier à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

[YTP] SOUVIENS-TOI, INTERNET

par Wilfried Thierry 

« La première fois que j ai pauser mais yeux sur toi j’ai mon coeur il a commencé à battre à mille à l’heure tu est mon bonne heure Emma » Anonyme, Facebook 

Quel regard peut poser le théâtre sur le réseau Internet ? Comment raconter cet espace et ses formes ?  

 [YTP] Souviens-toi, Internet n’a pas vocation à poser un regard critique ou analytique, c’est une tentative de transposition de nouveaux modes d’écritures avec les outils du plateau. Évacuer les problématiques techniques et construire avec des bouts de ficelles un objet aux contours aussi incertains que ceux de la toile. Faire se croiser cette encyclopédie planétaire avec les écritures des réseaux. Internet ne hiérarchise pas, Internet c’est Youporn et Wikipedia, Internet c’est un terrain de jeu autant qu’un terrain de réflexion. 

Se souvenir, ensemble, d’Internet avant qu’il ne disparaisse ! 

« J’essaye de remonter le fil de ma mémoire et m’imaginer ce que cela voulait dire vivre sans le réseau, sans ces images, sans tous ces messages et ces informations. Comment je faisais ? Comment je faisais pour vivre ? Que sommes-nous devenus ? » Gregory Chatonsky 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Wilfried Thierry et son équipe vous proposent de découvrir des extraits de ce projet. 

Mise en scène, scénographie et musique : Wilfried Thierry 
Interprétation : Coline Barraud, Tanguy Malik Bordage et Hervé Guilloteau 
Régie générale, création lumière et musique : Antoine Monzonis-Calvet
Crédit photo : Julien Kedryna 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Mercredi 25 janvier à 15h
Jeudi 26 janvier à 11h et 15h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

leKdo

par la Cie Tilo & Co 

  

  

leKdo est la manière pour Delphine Manac'h de transcrire en mouvement tout ce que son corps de chorégraphe et d’interprète a pu inscrire profondément en lui avant, pendant et après un séjour professionnel de 17 mois à la Réunion. Cette superbe île volcanique, bercée et même secouée par l’Océan Indien, a su donner naissance et réveiller en elle nombre de changements dont elle ne soupçonnait pas l’existence avant de les respirer à pleins poumons.
Cette pièce est l’expression de l’évolution qu’a bénéficié le travail de Delphine Manac'h, grâce à cette expérience et de son infinie reconnaissance envers la Réunion, ses habitants et tout ce qu’elle a de sacré, de vivant ! La Réunion est un des cadeaux de sa vie. D’où ce titre clin d’oeil qui sert l’histoire narrée : leKdo

« Mon ami,
J’espère que vous et votre douce allez bien. Comme vous le savez, je serai bientôt de retour. Dans ma valise, j’ai un cadeau pour vous.
Quitter cette île est à la fois une joie et une profonde tristesse. J’ai peur du manque de couleurs, de vies, d’énergies… Autant qu’il me tarde de retrouver les parfums de ceux que je respire et de pouvoir, de temps en temps, hurler le bonheur de fouler mes terres…
A bientôt de vous revoir,
Delphine » 

En résidence à la Fabrique Dervallières, Delphine Manac'h vous ouvre les portes de son studio afin de partager avec vous leKdo

Cie Tilo & Co
Interprétation : Alban Gérôme, Delphine Manac’h
Chorégraphie : Delphine Manac’h
Compositeur : Valentin Placines
Durée : 30 minutes 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 13 janvier à 16h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

MY DEAD BIRD

par Victoire Bélézy & Marion Guerrero 

  

  

My Dead Bird réunit Marion Guerrero - metteur en scène - et Victoire Bélézy, interprète de Little Frida, petite fille sans âge à la caille morte.
Fille cachée de Frida Kahlo, que sa mère aurait abandonnée au milieu d'une forêt d'animaux morts, Little Frida évolue dans un pays où se mêlent merveilleux et étrangeté.  

Ce solo singulier, entre rire et angoisse, est comme un cauchemar très doux, un songe monstrueux dont l'absurdité fait pleurer de rire. Une horreur jouissive à la manière du film The Lobster de Yórgos Lánthimos, d’où sort une espèce d’angoisse ouatée, avec ces situations à la fois horribles et absurdes, qui nous font sans cesse hésiter entre le dégoût et le rire.  

En résidence à la Fabrique Dervallières, Victoire Bélézy et Marion Guerrero vous invitent à découvrir des extraits de ce solo aussi drôle, parfois trash, qu'émouvant.  

Interprétation : Victoire Bélézy
Direction : Marion Guerrero
Durée : 20 min  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 5 janvier à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

DELPHINE COUTANT

  

  

À l’occasion de la sortie de son nouvel album La Nuit philharmonique, Delphine Coutant vient travailler à La Fabrique Bellevue-Chantenay un set piano/chant, avec la présence aux claviers du réalisateur-arrangeur de l’album Matthieu Ballet.
Toujours sensible à la poésie visuelle, un soin particulier sera porté au travail de lumière et de scénographie, incluant la projection de vidéos réalisées par l’artiste avec la contribution de Charlie Mars.
Elle nous fera découvrir des extraits de ce nouveau projet à l'occasion d'un Jeudi de la Fabrique. 

Delphine Coutant
Chant : Delphine Coutant
Claviers : Matthieu Ballet
Contenus vidéos : Delphine Coutant et Charlie Mars
Crédit photo : Denis Rochard 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

DÉCEMBRE 2016

  

  

Vendredi 30 décembre à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

LES REINES

par le Collectif NatürliF 

Réécriture incandescente de Richard III par un auteur contemporain québécois, Les Reines est une pièce qui épouse uniquement le point de vue des Femmes de l'(H)histoire. 

Nous sommes le 20 janvier 1483, à Londres, une terrible tempête sévit sur le pays et le roi Edouard agonise dans ses appartements. 

Coincées dans la Tour du Palais, les Reines désirent ardemment la couronne. 

Elles jouent, se jouent, à ce dérisoire jeu des trônes, avec la cruauté et la légèreté des enfants, elles courent, manigancent, veulent partir en Chine, reviennent... 

En résidence de fin de création à la Fabrique Chantenay, le collectif NatürliF vous invite à assister au filage complet de son projet Les Reines, avant les premières représentations prévues à la salle Vasse les 5 et 6 janvier 2017. 

ATTENTION : l'entrée est gratuite mais sur réservation, le nombre de places étant limité ! Merci de réserver la vôtre par mail auprès de la compagnie : naturlifprod@gmail.com 

D'après Les Reines de Normand Chaurette (Leméac éditions / Actes Sud)
Collectif NatürliF
Mise en scène : Céline Grolleau
Avec : Jérôme Brethomé, Valentine Gaboriau, Céline Grolleau, Ana Igluka, Julia Lemaire, Anne-Pauline Parc
Lumières : Cécile Gravot
Costumes et décor : Pascale Béréni
Regard scénographique : Cécile Favereau
Regards extérieurs : Yves Arcaix et Cécile Gravot
Bande-son : Céline Grolleau, réalisée avec Erwan Foucault et Stéphane Rousseau
Chargé de production et de diffusion : Michel Ganacheau
Soutien : Ville de Nantes 

  

  

Jeudi 15 décembre à 18h30 et vendredi 16 décembre à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

DIONYSUS IN 69 project

par Seilman Bellinsky 

Inspirée des Bacchantes d'Euripide, Dionysus in '69 est d'abord une pièce de théâtre, créée par Richard Shechner et le Performance Group à la fin des années 1960. Enthousiasmé par la pièce, Brian de Palma décide immédiatement d'en faire un film dans lequel il souhaite montrer « l'électricité incroyable qui se dégageait dans la salle pendant une représentation ». 

Avec Dionysus in 69 project, le groupe Seilman Bellinsky revisite le concept dudit « ciné-concert » pour lui donner une dimension pluri-disciplinaire nouvelle. Dans un dispositif immersif, entourés par 3 écrans, les danseurs et performeurs de génie Bryan Campbell et Yves-Noël Genod vous feront rentrer en transe collective, sur fond de musique psychédélique. S'emparant du film, Seilman Bellinsky crée une relecture actuelle d’un pan de la mythologie grecque. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la  Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Seilman Bellinsky
Conception : Jonathan Seilman 
Musique et interprétation : Seilman Bellinsky (Rémy Bellin & Jonathan Seilman) 
Collaboration artistique et chorégraphie : Loïc Touzé 
Danse et interprétation : Bryan Campbell et Lucie Collardeau
Dispositif vidéo : Timo Hateau 
Régie générale et scénographie : Pierre Bouglé
Production : B.B.Party Programming
Coproduction : Stereolux
Soutiens : Nantes-Rennes Métropole (Coopération pour un itinéraire d'artiste(s)), Oro – Loïc Touzé, Stereolux (Nantes)
Projet déconseillé aux moins de 14 ans. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Samedi 10 décembre à 18h30 
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

MIX OF SUN AND CLOUDS

par JASS 

Réputée ancienne, voire rustique, le JASS est une plante vivace qui plonge tout autant ses racines dans les terres les plus fertiles que dans les sols densément calcaires. 

Produit avec passion, dans le respect de son biotope, la plante ne peut que s'épanouir avec grande majesté. Évidemment, tout ici est organique, "Bio", sans pesticides ni engrais agressifs. Les feuilles grouillent de menus détails et de nervures solides d'où jaillit une sève sucrée et nutritive, souvent parfaitement improvisée. Avec ce quartet, qui aime l'espace et le grand vent, la nature reprend ses droits et ses cycles. 

« une combinaison transatlantique brillante et unique. La réaction des 4 composants de cette formule chimique crée une substance nouvelle et puissante !»
« un luxueux nuancier dont les possibilités semblent infinies »
« Il y a là une espèce de candeur, de bonheur juvénile du jeu »  

Concert de sortie du nouveau disque "mix of sun and clouds" à la Fabrique Dervallières. 

JASS
John Hollenbeck : batterie
Alban Darche : saxophone
Samuel Blaser : trombone
Sébastien Boisseau : contrebasse
Informations et réservations : yolk@yolkrecords.com / 09 72 54 68 97 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

NOVEMBRE

  

Jeudi 24 novembre à 18h30 et vendredi 25 novembre à 15h et 19h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

LA JUSTICE A UNE ÉTRANGE PUISSANCE DE SÉDUCTION, NE TROUVEZ-VOUS PAS ?

par la Cie Obsessive 

À l’issue d’un jeu-procès aux règles absurdes, Harry a été désigné par le public comme coupable d’un meurtre. C’est suite à ce malheureux verdict que l’on rencontre Harry et qu’on l’observe découvrir les nouvelles conditions de son étrange enfermement. Car dans la « machine » où il est maintenant emprisonné, on semble résolu à le convaincre qu’il est porteur du mal absolu et à explorer ce mal jusque dans ses souvenirs. L’enfer de l’enfermement sera alors l’occasion de l’introspection, de la nostalgie et de la vengeance. Mais la folie du désespoir ne l’amènera t-il pas à renoncer à son innocence ? À devenir pour de bon le coupable, le monstre ? 

Après nous avoir présenté la première partie en février, Quentin Ellias et la Cie Obsessive nous invitent à découvrir la seconde partie du projet La Justice a une étrange puissance de séduction, ne trouvez-vous pas ?, qui très librement inspirée de l’oeuvre d’Hubert Selby Jr et en particulier de deux de ses romans, La Geôle (1971) et Le Démon (1976). 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la  Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Cie Obsessive
Mise en scène : Quentin Ellias
Dramaturgie & Assistanat : Louise De Ravinel
Scénographie : Alexandre Meyrat Le Coz
Régie son : Pierre Bouglé
Régie lumière : Vincent Chrétien
Jeu : Florence Bourgès, Anne-Claire Carret et Romain Dutheil
Informations/Réservation : Pauline Bardin / pa.bardin@gmail.com //// 06.33.81.60.62
Projet déconseillé aux moins de 14 ans 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 10 novembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

NYNA VALÈS

  

  

De la pop classieuse, au rock sophistiqué en passant par la chanson sensuelle, Nyna Vales participe pleinement au renouveau de la chanson française. 

Découvert par le magasine ELLE en 2010 comme "le duo nantais le plus glamour du moment", ils ont multiplié les collaborations jusqu'à leur dernière création," Rencontres Indiennes ", un dialogue entre pop française et musique classique indienne, en septet ! 

Après deux albums, des tournées en France, Allemagne, Chine, Mongolie et Inde, ils repartent pour de nouvelles créations et un nouvel album, à quatre cette fois. 

Le trio masculin explore les associations de timbres et les combinaisons musicales que leur offrent leurs instruments; batterie, guitares au pluriel, mandoline, lapsteel, banjo. Décorum d'orfèvre au service de la voix féminine, elle même porteuse du texte et de la mélodie. 

La résidence à la fabrique Chantenay sera l'occasion de travailler ce nouveau live en vue de la saison 2017/2018. 

Nyna Valès
Chant : Nathalie Cadurel
Auteur / compositeur / guitare : Yann Savel
Batterie : Guillaume Ozanne
Lapsteel / banjo / mandoline : Jean-Yves Guile 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 3 novembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

TSUNAMI

par la compagnie R14 - juliengrosvalet 

Catastrophes naturelles ou émotionnelles, psychologiques ou physiques. Les ondes créées se propagent et, peu à peu, se transforment en vagues destructrices. Véritables déferlantes que l’on tente de fuir et auxquelles on ne peut finalement jamais tout à fait échapper, comme le dessin de notre propre destin. Tsunami nous submerge puis nous emporte… Ailleurs. 

Au départ : un chamboulement intérieur profondément personnel, très vite apparenté à un tsunami... En partant du souvenir choquant de de la catastrophe du 26 décembre 2004, qui conduit Julien Grosvalet et sa jeune compagnie nantaise à mettre en écho les catastrophes naturelles et nos chamboulements émotionnels. 

R14, jeune compagnie de danse contemporaine dirigée par Julien Grosvalet est née du désir d'un danseur, longtemps enfoui, de chorégraphier. Après la création de Forbidden Lights, Julien Grosvalet développe un travail autour de l'ombre et de la lumière dans son solo La première vague, préambule à sa future création TSUNAMI qui prolongera ses recherches en explorant la lumière comme partenaire ou obstacle.  

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Julien Grosvalet et son équipe vous invitent à découvrir un extrait de Tsunami, création prévue pour l'automne 2017. 

Cie R14 - juliengrosvalet
Conception : Julien Grosvalet
Interprètes : Laida Aldaz Arrieta, Grégory Alliot, Lise Blanc Fassier, Arthur Orblin, Gaël Rougegrez
Musique : Guillaume Brunet, Erwan Coutant
Costumes : Bérengère Marin
Lumières : Rozen Ulliac
Crédit image : Ernest Mandap
Soutiens : Théâtre - Scène nationale de Saint-Nazaire, SE.S.TA Prague, CCN de Nantes. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

OCTOBRE

  

  

Jeudi 27 octobre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

FOSSIL

par le Groupe FLUO 

Habile jeu de construction pour un danseur, une musicienne et une masse de livres de plusieurs centaines de kilos, FOSSIL met en relation la matérialité des livres et l’impalpabilité des mots.
De la manipulation des ouvrages émane un corps en mouvement qui construit et joue à inventer des architectures précaires et instables.
Par un assemblage de fragments de textes divers mis en musique, la lecture résonne et dialogue avec l'image.
Une exploration de l'objet livre sous la forme d'un recueil de nouvelles chorégraphiques et sonores. 

Benoit Canteteau s'est d'abord formé en tant que jongleur au centre des arts du cirque le LIDO, avant de devenir interprète-danseur. Il travaille actuellement pour les compagnies nantaises Group Berthe et Etrange Miroir, ainsi que pour le chorégraphe Pierre Rigal sur les créations Arrêt de Jeu et en alternance sur Bataille
Il crée le Groupe FLUO comme un trait d'union de son parcours pluridisciplinaire pour y expérimenter un principe de "sculpture en action" basé sur le rapport corps / objet / espace et se présentant sous des formes tant plastiques que chorégraphiques.
Après T.R.E.S.E.D. (balade dans les déséquilibres de la chute) en 2014, Benoit Canteteau cherche avec sa création FOSSIL à éprouver les frontières entre performance plastique et performance corporelle, entre installation et spectacle. Étendre sa recherche de "sculpture en action" pour tordre les perceptions d'une réalité ordinaire et collective par le biais d’images abstraites. 

"Concevoir la sculpture comme un acte et non comme un objet." Charles Ray 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Groupe Fluo
Conception : Benoit Canteteau.
Interprétation : Benoit Canteteau (danseur, manipulateur d'objet, performeur) & Céline Challet (musicienne, lectrice, performeuse). 
Regard extérieur : Anne Reyman et Ji In Gook. 
Création sonore : Céline Challet. 
Composition texte : Benoit Canteteau. 
Scénographie : Aurore Mortier & Benoit Canteteau. 
Production et administration: CURIOS (Nicolas Cohu & Hélène Boiteau).
Soutiens : SACD / Dispositif Auteurs d'Espaces ; Coopérative Nantes-Rennes (Les Fabriques – Au Bout du plongeoir) ; Ville de Nantes ; Maison du Livre – Bécherel ; Ville de St-Hilaire de Riez ; Réseau Danse Grand Ouest (Le Sept Cent Quatre Vingt Trois – Nantes / Les Ateliers Intermédiaires – Caen / TEEM – Quimper) , Tribu Familia – Mayenne ;  Le Lieu Unique – Nantes. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Mercredi 19 octobre à 15h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

RETOUR AU NOIR

par la Compagnie Nour 

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Une forme scénique hybride, associant texte et corps, écrite au plateau. 

A partir du mythe d'Orphée, Elisa Lécuru décrypte le retournement d'Orphée sur Eurydice alors qu'il va la chercher dans les enfers. En s'accompagnant entre autres d'Amy Winehouse, d'Ovide et de Maurice Blanchot, elle aborde ces questions : pourquoi Orphée s'est-il retourné sur Eurydice alors que ce geste lui était interdit ? Pourrait-il y avoir de la destruction dans l'amour ?
Sommes nous responsables de tous nos actes ?
Existerait-il donc une métastructure déterminante ?
Bref, à qui la faute ? 

Après avoir co-dirigée le collectif Platok à Angers, Elisa Lécuru crée la compagnie Nour (signifiant lumière en arabe), afin de développer une parole personnelle. Retour au Noir est sa première création, où elle mêle théâtre, expression corporelle et danse contemporaine, afin de décrypter le retournement d'Orphée sur Eurydice alors qu'il va la chercher dans les enfers. Elisa Lécuru nous invite à en découvrir des extraits lors de sa résidence à la Fabrique Dervallières. 

Conception, écriture et interprétation : Elisa Lécuru
Regard extérieur : Patricia Morejón
Création lumière et régie technique : Laurent Fallot
Création sonore : Raphaël Ilias 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Jeudi 13 octobre à 16h
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

"WHO'S THE PROTAGONIST ?" / LA MOUETTE

par Ludivine Anberrée 

"Who's the protagonist ?" s'inspire de la célèbre œuvre, mainte fois reprise, La Mouette d'Anton Tchekhov. Dans cette pièce, Constantin, fils d'une comédienne célèbre, veut devenir écrivain et conquérir la gloire, ainsi que la main de Nina, sa voisine. Mais lors de sa première représentation, sa mère trouble la pièce par des propos fâcheux. Cet incident amènera Nina à se détacher Constantin. 

Derrière cette dramatique comédie de mœurs, l'auteur aborde le problème du statut des artistes et de l'art. C'est à ce thème que Ludivine Anberrée s'intéresse particulièrement dans sa reprise, en incluant le public comme protagoniste à part entière de l'histoire. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, Ludivine Anberrée et son équipe vous invitent à découvrir et participer à cette première étape de travail. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 13 octobre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

APOCALYPSE MAINTENANT

par Simon Gauchet 

Comment représenter l'apocalypse au théâtre ? Tel est le pari lancé par Simon Gauchet et son équipe. 

En s'inspirant de l'oeuvre de Saint-Jean et de L'Obsolescence de l'homme de Günther Anders, Simon Gauchet nous livre Apocalypse Maintenant, fiction où un groupe de jeunes gens en haut d'une montagne décide de précipiter la fin du monde afin qu'elle ait lieu une bonne fois pour toute. Munis du protocole de Saint-Jean (L’Apocalypse), des prophéties actuelles ou millénaires, des alertes de philosophes contemporains, ils font advenir ce que l’humanité prophétise depuis toujours. Le plateau devient un lieu de catastrophes où surgissent dérèglements climatiques, tornades, explosions nucléaires et autres bouleversements mondiaux. La destruction a lieu. Une fois le monde en ruine, nos survivants n’ont d’autres choix que d’inventer l’humanité d’après. Quelle serait-elle après avoir fait table rase du passé, si l’on pouvait tout recommencer ? 

Simon Gauchet, diplômé du TNB en 2012, travaille comme acteur, metteur en scène, plasticien, etc. Dernièrement il a créé L’Expérience du feu au TNB lors du festival Mettre en Scène 2014, une performance théâtrale et plastique autour de la figure de Jeanne d’Arc et de l’image comme processus de fascination. Il signe également Pergamon Altar, une étude chorégraphique pour trois danseurs mêlant danse et archéologie, créée au Musée des Beaux-Arts de Rennes en 2015. En 2016, il part à la recherche de l’île d’Utopie à bord du Radeau Utopique. Sa nouvelle création Apocalypse Maintenant  , une pièce-processus qui tente de faire voir l’inimaginable, verra le jour en novembre 2016 à Rennes à l’occasion du Festival Mettre en Scène. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Simon Gauchet
Conception et mise en scène : Simon Gauchet. 
Dramaturgie et conception sonore : Tristan Rothhut.
Scénographie : Arnaud Louski-Pane et Simon Gauchet.
Régie générale et lumière : Alice Rüest.
Ingénierie son et régie plateau : Aymeric Lefeuvre
Interprètes : Benjamin Candotti-Besson, Nathan Bernat, Ludmilla Dabo, Inès Cassigneul, Karine Piveteau, François-Xavier Phan. 
Co-productions et soutiens : Théâtre National de Bretagne (Rennes), le CDN de Lorient (Lorient), La Villette (Paris), Probedones d’Abaigt (Saint-Laurent-de-Cerdans), Les Fabriques (Nantes), Au bout du Plongeoir (Thorigné-Fouillard), Le Festival Court-Circuit (Chambéry), La Ville de Rennes (Rennes), Mazette ! Laboratoire de création (Saint-Michel de Chavaignes) 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

SEPTEMBRE

  

Jeudi 29 septembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

Trtff - What Can I Do To Make You Love Me ?

par Stomach Company 

Après une ouverture de fin de résidence au bout du plongeoir, une maquette, une petite forme suivie d’une rencontre avec Belinda Cannone à Clermont-Ferrand, une lecture conférence à la BU à Nantes en compagnie de Thomas Rabeyron, (maitre de conférences et chercheur en psychologie clinique et psychopathologie), la présentation d’un travail en cours suivie d’une médiation publique au TU, Colyne continue sa recherche et passe même en mode création, sur le plateau de la fabrique Chantenay, en compagnie de Heike Bröckerhoff, dramaturge, Pierre Bouglé, créateur son et régisseur, et des interprètes : Quentin Ellias, Elise Lerat, Stéphane Menti, Marc Têtedoie et Marion Thomas. 

Colyne Morange interroge le sentiment d'imposture au travers d'un corpus de textes composés d'extraits du Sentiment d'imposture de Belinda Cannone, de La Fabrique des Imposteurs de Roland Gori et d'écrits dont elle est l’auteure. Corpus sur lequel elle base son projet de recherche Trtff - What Can I Do To Make You Love Me ? création prévue pour l’automne 2017. 

Elle ne sait donc pas quel nom elle trouvera cette fois pour présenter quelque chose de pas fini, là, ni ce qu’elle y fera avec son équipe, mais bon. Vous finirez bien par le savoir…. 

[Extraits] "J'ai l'impression qu’il y a des gens dans la salle qui me regardent moins que les autres. Je me dis qu’ils doivent trouver l’homme à côté de moi plus intéressant ou plus calme. Je le regarde. Il porte un costume noir, une chemise grise, très propre sur lui. Moi, je porte une robe à fleurs, et je n’ai pas encore enlevé mon manteau. Il y a une femme qui fixe mes chaussures. Quoi qu’est ce qu’elles ont mes chaussures ? 

 
Stomach Company 
Ecriture, concept et mise en scène : Colyne Morange
Dramaturgie et collaboration : Heike Bröckerhoff
Interprètes : Quentin Ellias, Elise Lerat, Stéphane Menti, Marc Têtedoie et Marion Thomas
Régie et création son : Pierre Bouglé
Production : Stomach Company et boom'structur
Coproduction : TU Nantes, etc. 
Soutiens : boom'structur (Sylvia Courty et Cyril Crépêt) - Clermont Ferrand ; le TU Nantes ; Au bout du plongeoir ; Honolulu - association ORO ; la Cie Nathalie Béasse ; la région des Pays de La Loire ; La Ville de Nantes ; La coopération pour un itinéraire d'artiste(s) Nantes-Rennes  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Mercredi 14 septembre à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes  

GAUNG

par la compagnie Automne 2085 

Parce que sous chaque histoire se dessinent les fragments d’une histoire nouvelle, d’une histoire ancienne, celle d’un autre, celle du peintre, du musicien, du poète, la mienne ou la tienne. Gaung (mot javanais signifiant vibrance, écho qui va en s'amplifiant) dessine ces histoires, celle du peintre et de son modèle fétiche, celle de la disparition radicale et absolue de l’être aimé, celle de la fêlure ultime de soi et de sa reconstruction. 

Gaung  laisse à discerner, à percevoir, à ressentir : sans trame narrative, sans fable saisissable, sans chronologie posée, ouvrant au spectateur les vastes sentiers de l’incertitude, suggérant un regard oblique, mouvant, exaltation de l’instant. 

La compagnie Automne 2085 réunit Júlia Kovács et Arnaud Delicata, diplômés de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville Mézières. En résidence à la Fabrique Chantenay, il nous présenteront une étape de leur création Gaung, fruit d'un long périple entre la France et l'Indonésie. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Cie Automne 2085
Conception artistique et mise en scène : Arnaud Delicata, Júlia Kovács
Jeu : Júlia Kovács, Liz Bastard, Marine Midy
Création musicale : Mo'ong
Peintres in situ : Pascal laloy ou Kokok P. Sancoko
Musiciens live : Mo'ong, Liz Bastard, Hamrin Samad , Davide Grosso
Scénographie et lumières : Arnaud Delicata, Étienne Exbrayat
Régie générale : Étienne Exbrayat
Verres soufflés : Francis Auboiron
Création marionnettes : Anonyme, Arnaud Delicata, Júlia Kovács, Dedy Shofianto
Administration : Peggy Loret-Barot (Les Petits Papiers, St-Brieuc) 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Mardi 6 septembre à 10h15
Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

CIELO

par la compagnie Gioco Cosî 

« Associer le ciel à la naissance est pour moi tout naturel.
Quand j'étais petite les enfants arrivaient dans la maison de leur maman portés par une cigogne.
L'oiseau avait dans son bec un grand linge blanc, qui contenait l'enfant, il déposait le paquet sur le rebord de la fenêtre, la maman l'ouvrait et prenait le bébé pour l'aider à grandir et à refaire son chemin en direction du ciel.
Ainsi ma pièce commencera comme cela : une maman et un papa, un chant et une danse, appellent les cigognes, qui attirées par la douce chaleur de leurs souffles, ne tarderont pas à arriver.
Le bébé ou plutôt la graine de bébé sera déposée dans l'eau, qu'il quittera soudain pour arriver enfin sur terre et rencontrer les siens.
Ensuite il lui faudra longtemps pour se redresser, remettre sa tête en équilibre, dans le ciel, tout en restant bien accroché à la terre.
En y parvenant il deviendra le feu, qui joint la terre au ciel et il devra apprendre à se maîtriser, pour réchauffer sans brûler ce qui l'entoure. »
Luisella Rimola 

Cielo souhaite interroger la naissance du point de vue de l'enfant qui naît et qui chemine vers la verticalité et du point de vue de l'adulte qui l'attend, puis qui l'accompagne.
Le mythe des cigognes porteuses de bébés, qui constitue la trame anecdotique de la pièce situe ce cheminement dans l'univers du rite symbolique, le mot « rite » étant ici utilisé dans son double sens étymologique de "relier" et "se recueillir".
En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie vous invite à découvrir un extrait de ce projet qui s'adresse aux tout-petits. 

  

  

JUILLET

  

Mercredi 13 juillet 2016 à 18h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SENTIR LE GRISOU

par le Collectif Point Kilométrique 

  

  

Sentir le grisou, comme c’est difficile. Le grisou est un gaz inodore et incolore. Comment, alors, le sentir ou le voir venir ? Autrement dit, comment voir venir la catastrophe ?
Il y a urgence à dire ce texte car les catastrophes (politique, morale, environnementale…) incisent, travaillent au corps. De plus, la meilleure ruse pour les catastrophes est l’apparente normalité du temps qui passe, qui semble « passer tout seul » mais qui en réalité fait en sous main «passer» le pire. 

Le projet du collectif Point Kilométrique est d’exprimer les textes contemporains engagés par le corps. Il a notamment mis en voix, en corps et en musique les texte de Bruce Bégout, Camille de Tolédo et Walter Benjamin.
Aujourd’hui Pascal Krupka et son équipe ressentent la nécessité et l’urgence de dire, montrer, trembler de tout son corps le texte de Georges Didi-Huberman Sentir le grisou, publié aux éditions de minuit.
En résidence à la Fabrique Dervallières, le collectif Point Kilométrique mêle théâtre, musique, danse et vidéo pour son adaptation de l'oeuvre, à laquelle Pascal Krupka relie ses souvenirs personnels. L'équipe ouvrira ses portes le mercredi 13 juillet à 18h afin de nous faire découvrir sa création. 

Collectif Point Kilométrique
Interpréte : Pascal Krupka
Mise en scène : David Lino, Bertrand Suberbie, Julien Merlaud, Pascal krupka, Frédéric Lemoigne
Vidéographie et lumière : Collectif SHART, wwwshart.tv
Violon : Louise Krupka  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

JUIN

  

  

Jeudi 30 juin 2016 à 18h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

IO(S)

par Emerick Guezou 

Io(s) est librement inspiré de Io, pièce écrite par Kossi Efoui, romancier et auteur de théâtre d'origine togolaise, vivant et travaillant à Nantes. Cette tragédie est adaptée du mythe grec d'Io, princesse séduite par Zeus, puis métamorphosée en génisse, ensuite condamnée à l'exil et l'errance. Kossi Efoui s'est inspiré de ce mythe pour écrire sa pièce et y faire apparaître les figures de jeunes femmes africaines forcées à fuir le chaos. À partir de la tragédie de Kossi Efoui, d'extraits d'autres oeuvres littéraires et de témoignages, Emerick Guezou porte Io en symbole de toutes les femmes exilées. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, Emerick Guezou vous invite à découvrir une première étape de travail. Des comédiens, un choeur de comédiennes amatrices, un musicien et La Luna feront dialoguer différentes paroles – poétiques ou du réel – et nous livreront une ébauche, une première “cartographie” de leur Io(s) en devenir... 

Texes : Kossi Efoui, Eschyle, Hélène Schwarz et les paroles de femmes d'origine étrangère
Conception et mise en scène: Emerick Guezou
Avec: Lucie Cossais, Emerick Guezou, Frédéric Louineau
Choeur: Halima Aïdara, Eliana Délisante, Cécilia Montomoli...
Musique et crédit image : Marcel Taillandier et La Luna
Éléments scénographiques : La Luna, assistée de Ophélie Herzik 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 16 juin 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

GASPARD

par Aurélie Mazzeo & Clémentine Pasgrimaud 

Inspiré par les textes de Peter Handke, Gaspard est un personnage qui évolue étape par étape, du corps et de la langue naïfs d'un enfant sauvage à ceux d'un homme civilisé.
Comment construit-on son identité ? Comment le langage, le monde, les autres influent-ils sur la construction de soi ? Peut-on dire qu'on s'appartient ? 

Avec leur version de Gaspard, Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud proposent une mise en scène traversant plusieurs disciplines : théâtre, marionnette et danse. En travaillant à la fois sur un corps chorégraphique et un corps marionnettique, elles multiplient les regards sur la question du « je », de l’identité, de l’envie d’être autre. Mi-humain, mi-marionnette, Gaspard est un être manipulable, au sens propre comme au sens figuré, guidé par une voix omniprésente rappelant les voix du monde qui nous entourent et nous conditionnent. 

En résidence à la Fabrique Chantenay, Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud nous invitent à découvrir un extrait de cette création. 

Gaspard d'après Peter Handke
Mise en scène et interprétation : Aurélie Mazzeo et Clémentine Pasgrimaud  
 Oeil extérieur et aide à la construction : Gaèle Cerisier
Scénographie : Mathieu Cazebonne
Production déléguée : KRAKEN 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 3 juin 2016 à 16h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

MY DEAD BIRD...

par Victoire Bélézy et Marion Guerrero 

  

My Dead Bird réunit Marion Guerrero - metteur en scène - et Victoire Bélézy, interprète de Little Frida, petite fille sans âge à la caille morte.
Fille cachée de Frida Kahlo, que sa mère aurait abandonnée au milieu d'une forêt d'animaux morts, Little Frida évolue dans un pays où se mêlent merveilleux et étrangeté. 

Ce solo singulier, entre rire et angoisse, est comme un cauchemar très doux, un songe monstrueux dont l'absurdité fait pleurer de rire. Une horreur jouissive à la manière du film The Lobster de Yórgos Lánthimos, d’où sort une espèce d’angoisse ouatée, avec ces situations à la fois horribles et absurdes, qui nous font sans cesse hésiter entre le dégoût et le rire. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, Victoire Bélézy et Marion Guerrero vous invitent à découvrir des extraits de ce solo aussi drôle, parfois trash, qu'émouvant. 

Interprétation : Victoire Bélézy
Direction : Marion Guerrero
Durée : 20 min 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Vendredi 3 juin 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

RÉSURGENCES

par la compagnie Les Chronophages 

« Notre moi est fait de la superposition de nos états successifs. Mais cette superposition n’est pas immuable comme la stratification d’une montagne. Perpétuellement des soulèvements font affleurer à la surface des couches anciennes ». Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, 1922. 

Qu’est-ce que la mémoire ? A l’image des couches de papiers peints superposées sur le mur d’une pièce, le temps fait de notre corps un palimpseste sans cesse réécrit. Nous portons en nous des mémoires (collective, familiale et personnelle) sans cesse en relation avec l'oubli. Quelles traces et empreintes laissent-elles dans notre présent ? Résurgences fait affleurer à sa surface, en creux et en relief, les strates géologiques de nos héritages, dans un espace-temps poétique et étrange. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, la compagnie normande Les Chronophages nous propose de découvrir les premiers extraits de sa nouvelle création Résurgences, solo de danse-théâtre créé et interprété par Ophélie Brunet. 

Cie Les Chronophages
De et par : Ophélie Brunet
Regard extérieur : Cécilia Emmenegger
Création lumière et son : Nicolas Girault
Soutien : le Pôle de Danse Verticale/Retouramont, CCN de Caen en Normandie, la Cité du Cirque du Mans, l’APEFIM/Fabrique Culturelle Expérimentale de Caen, les Fées d’hiver (05), le CCN de Nantes 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

MAI

  

Lundi 23 mai 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

ÉTAT D'URGENCE

par la compagnie Alyopa 

Dans un huis clos, entre un homme et une femme, se livre un combat acharné entre leur désir infini de liberté et le besoin urgent de protection.
État d'urgence, état de siège... un thriller. Qui est le véritable ennemi ? De qui faut-il avoir peur ?
Une réflexion sur les murs qui nous séparent, ceux que nous créons ou que nous nous créons.
Dans une mise en scène chargée de tension se déploie la vaine quête d'une vérité qui ne se laisse plus voir et d'une réalité qui ne se laisse plus saisir. L'urgence ici n'est elle pas de sentir vivant ? 

En résidence à la Fabrique Dervallières, la compagnie Alyopa vous invite à découvrir des extraits de cette pièce écrite par Falk Richter.
Vous pourrez également les retrouver sur la scène du TNT (Terrain Neutre Théâtre) les 1, 2, 3 et 4 juin 2016 à 21h. 

Cie Alyopa
D'après e Falk Richter
Mis en scène : Basile Yawanké
Collaboration artistique : Edith Manevy
Avec : Dorylia Calmel, Audrey Tarpinian et Basile Yawanké 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 19 mai 2016 à 18h30

Vendredi 20 mai 2016 à 15h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

EUROPE ENDLESS

par le collectif Étrange Miroir 

  

  

Europe Endless suit le parcours physique et intellectuel d’un jeune européen.
En quête de sens, il traverse l’Europe des idées, ses rues cosmopolites et ses contradictions politiques. Le corps est en exploration, porté par une musique répétitive et entêtante, il se confronte à une pluralité de points vue littéraires, politiques, philosophiques et citoyens.
En un même mouvement, le danseur, la musique, les images projetées et la voix off dessinent un espace de réflexion sensible. Europe Endless livre une approche subtile plaçant l’individu au coeur du projet européen, un dialogue poétique entre recherche intellectuelle et performances artistiques. 

Créé en 2011, le collectif Étrange Miroir a pour vocation la conception de projets qui lient la pratique artistique à une réflexion sociale et citoyenne, afin de donner une approche sensible de faits sociaux.
En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, le collectif vous invite à découvrir une étape de travail de sa création Europe Endless, spectacle pluridisciplinaire sur l'Europe et les migrations, mêlant danse, musique et vidéo documentaire. 

Collectif Étrange Miroir
Danse : Benoit Canteteau
Lectures : Marie Arlais
Musiciens live : Raphaël Rialland (claviers, samples) , Matthieu Goulard (guitare, claviers)
Projections vidéos : Xavier Seignard
Régie son et lumières : Noé Rialland
Création sonore et vidéo : Marie Arlais et Raphaël Rialland
Dispositif interactif : Laurent La Torpille et Xavier Seignard
Animations : Anne-Sophie Llobel
Stagiaire création sonore (créadoc) : Pol Chailloux
Musiques : Raphaël Rialland, Matthieu Goulard, Erwan Fauchard et David Rambaud 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

AVRIL

  

Jeudi 21 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

FRAMIX

  

Framix est le projet du nantais François Michel depuis la fin des années 90. 

Après trois albums remarqués, Framix livre Lucky Monkeys, son quatrième album, où il rebat les cartes d’un jeu où se mélangent le rock des années 50, le folk, la pop, le dub ou le calypso.
Après le succès du cinématographique Stuck In A Cruel World (2012), François Michel revient à des méthodes plus souples et trouve un équilibre étonnant entre une musique enjouée et des textes volontiers sombres. Lucky Monkeys est un vrai faux “feel good record” : à l’ironie blessée des textes répondent des mélodies et gimmicks accrocheurs, des inventions sonores, des guitares rythmiques et des choeurs merveilleux. Claviers et bidouille rehaussent ces nouvelles chansons, où la modernité se loge au détour d’arrangements toujours surprenants. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Framix nous fera découvrir sur scène ses nouvelles chansons le jeudi 21 avril, veille de la sortie attendue de son nouvel album. 

Framix
Musique et voix : François Michel
Production : Frakamix
Edition : Creaminal
Tour : Dionysiac 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Vendredi 15 avril 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

INCONSTANCE(S)

par Casus Belli Théâtre 

Inconstance(s) reprend la célèbre comédie en trois actes de Marivaux, intitulée La double inconstance.
Elle raconte l'histoire d'un Prince devant se marier avec une de ses sujettes. Lors d'une partie de chasse, se faisant passer pour un officier du palais, il rencontre une jeune paysanne sur laquelle il jette son dévolu : Silvia. Problème de taille : Silvia est amoureuse d'Arlequin, lui-même paysan, et Arlequin est amoureux de Silvia. Le Prince la fait alors enlever et confie la tâche de désamouracher les deux paysans à sa sujette et amie Flaminia. Accompagnée de Trivelin et Lisette, Flaminia va redoubler d'efforts pour corrompre l'amour de Silvia et Arlequin par les biens matériels de la noblesse.
Les amoureux cèdent alors, et Silvia épouse le Prince tandis que Arlequin trouvera Flaminia. L'amour éternel des deux amants est alors rompu par la corruption, les menant à l'inconstance. 

Dans Inconstance(s), la compagnie nantaise Casus Belli Th. met le texte à mal, tout en respectant sa trame. Elle dégage le texte des ornements conventionnels et théâtraux dont il est affublé pour le réduire à un récit brut et brutal. À distance des théories universitaires, la compagnie se penche sur le parcours des personnages, leur trace des trajectoires tragiques, comme des sacrifiés afin que nous, spectateurs, puissions voir à distance, comme devant un aquarium, le carnage de nos inconstances collectives. 

Casus Belli Th.
Mise en scène : Florian Pourias
Interprètes : Yuna Alonzo, Gwenn Guéry, Zoé-Siän Gouin, Simon Alopé, Maxime Bonnin, Marie Van Acker
Création lumière : Vincent Chrétien 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 14 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

BLINDFOX

Blindfox, c'est deux voix et deux guitares acoustiques. David Bernard et Kevin Hill, à l'origine du duo nantais, offrent une musique folk délicate, inspirée par Nick Drake, Neil Young ou encore David Grubbs. 

Première partie remarquée de Benjamin Clementine à Stereolux, Blindfox a le goût de l'écriture et des arrangements. Formé au conservatoire de jazz de Nantes pour David, et membre des groupes Anti-fiasco (folk-rock psychédélique) et Aspirateur de langue (jazz rock psychédélique) pour Kevin, le duo compose avec Blindfox des mélodies intemporelles et rêveuses. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, Blindfox vous invite à découvrir sur scène son nouvel album. 

Blindfox
Guitares et voix : David Bernard et Kevin Hill 
Production, communication, accompagnement : Rock O'Corps 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Jeudi 7 avril 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

MAS BAJO

Créé en 1999, le groupe Mas Bajo est une formation incontournable de la scène afro-cubaine, regroupant des musiciens cubains, chiliens et français. Sur scène, Mas Bajo fait exploser une salsa éclectique et métissée, pour le plus grand plaisir des danseurs et des mélomanes ! 

Avec plus de 600 concerts à son actif, les premières parties de Yuri Buenaventura, Raul Paz, Omar Sosa, Ibrahim Ferrer Jr, Chico and the Gypsy, Ojos de Brujo, etc., ainsi que deux albums Pancho Ilegal et Simple y natural, Mas Bajo passe de 9 à 13 musiciens et prépare un troisième album. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, vous pourrez découvrir sur scène cette formation augmentée ainsi que les morceaux de son nouvel album le 7 avril lors d'un jeudi des Fabriques. Vous pourrez également les retrouver le samedi 11 juin sur la scène Pol'Airs du festival des Scènes Vagabondes. 

Mas Bajo
Chant : Ruben Rodriguez, Cristian Zarate, Willy Benavides
Piano : Stéphane Hugli
Basse : Gaël Ventroux
Guitare électrique : Edison Belmar
Batterie, timbales : Maxime Bellanger
Bongos, cloche : Miké Delevallez
Congas : Yvan Tamoyo
Trompette : Jean-Marie Goupil, Eric Mussotte
Trombone : Quentin Vallier, Vincent Renaudineau 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

MARS

  

Jeudi 31 mars 2016 à 18h30  

Vendredi 1er avril 2016 à 11h et 17h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

ON][OFF

par la compagnie Tristan Z 

On][Off est un récit initiatique personnel. Celui d'un enfant de fermier à la fibre artistique, qui va s'affranchir d'un milieu déniant toute originalité, pour découvrir un autre monde, plus lumineux, davantage le sien que l'ancien. 

On][Off est aussi un monologue dans lequel le personnage exprime ses doutes, ses révoltes et sa libération par la vocation artistique, dans un style fluctuant entre ironie et émotion. 

Stephane Bazoge est régisseur et créateur lumières. Après plusieurs collaborations (Tamara Stuart Ewing, Simonne Rizzo, Fabien Doneau), il crée la compagnie Tristan Z et signe ici sa première création en tant qu'auteur et interprète. Dans On][Off, Stéphane Bazoge s'appuie sur son propre parcours et ses anecdotes personnelles afin de raconter le duel intérieur d'un personnage en quête de vérité. En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, il vous propose de découvrir la première partie de cette création autobiographique. 

Cie Tristan Z
Auteur / interprète : Stéphane Bazoge
Mise en scène : Morag'Ann Biron
Pianiste : Lisa Barel
Styliste / costumière : Pascale Bereni
Crédit visuel : Thomas Surand 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 31 mars 2016 à 19h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

DE SOUS LA FUTAIE AU SORTIR DU TAILLIS

par LUCANE 

Investir un lieu atypique sur un temps donné pour créer une installation et proposer au terme de la résidence une performance in situ. 

Dans chaque lieu un nouveau dispositif est imaginé, qui répond à sa spécificité. 

La proposition corporelle (dansée) s'inscrit dans l'écriture de chemins, de trajectoires dans un espace donné. L'influence d'autres présences (public) habitant ce lieu détermine les capacités d'interpréter les matières corporelles pressenties et explorées en amont.
C'est dans l'instant que le mouvement se détermine. 

De sous la futaie au sortir du taillis est un projet qui se réinvente et qui se déploie à l'infini.
À partir de modalités identiques, il se décline selon le lieu et le contexte.
Du 28 mars au 1er avril, LUCANE investit une seconde fois le bar de la Fabrique Bellevue-Chantenay. Une semaine de résidence pour expérimenter un nouveau dispositif d'installation et partager avec le(s) public(s) d'autres modalités d'écriture.
  

Lucane
Performance : Aëla Labbé, Stéphane Imbert et Mathias Delplanque
Son : Mathias Delplanque
Collaboration artistique : Micha Derrider 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES (JAUGE LIMITEE) 

  

  

  

Jeudi 24 mars 2016 à 11h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

CARESSE-MOI, vidéos chorégraphiques

  

  

"Caresse-moi, vidéos chorégraphiques" est un appel à la caresse, celle du regard, celle de l’oeil parcourant, arpentant chaque parcelle de la peau et des corps.
Ce projet réunit deux danseuses, Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud, ainsi que douze réalisateurs de la région nantaise autour de films de danse. 

Les deux danseuses proposent aux réalisateurs de réaliser chacun un film d’environ trois minutes à partir de modules chorégraphiques créés en amont. Les réalisateurs ont ensuite carte blanche quant à la manière d’orchestrer, de réaliser et de monter leurs films, en axant leur pratique autour du mouvement et de moyens techniques innovants. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, les danseuses Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud nous feront découvrir les modules chorégraphiques qu'elles ont créés, et qui seront présentés aux vidéastes. 

Caresse-moi vidéos chorégraphiques
Danse et chorégraphie : Elodie Guillotin et Clémentine Pasgrimaud
Réalisateurs : Charlie Mars, Tamara Seilman, Elodie Francheteau, Anne-Laure Chauvet, Axel Vanlerbergue, Sébastien Marqué, Aurélien Boulé
Production déléguée : Kraken 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 24 mars 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

S-KE ?

par les Simone 

Après l'expérience d'En Voixture Simone, spectacle qui s'adresse plus à un public adulte, Les Simone ont envie de sensibiliser le jeune public (8/12 ans), à la question des relations filles/garçons, avant son passage à l'adolescence.
Le questionner sur ce qu'il est par rapport à sa construction éducative et culturelle.
Est-ce qu'il se pose déjà ces questions : C'est quoi être une fille ? C'est quoi être un garçon ?
Les Simone souhaitent inviter les enfants au questionnement ; elles ne répondent pas aux questions mais ouvrent le débat, en livrant aux spectateurs les textes écrits par elles, à la fois chantés, mis en musique et théâtralisés. 

En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, les Simone vous invite à découvrir des extraits de ce projet de théâtre chanté, drôle mais néanmoins engagé. 

  

Les Simone
Chanteuses / Musiciennes : Emmanuelle Carton & Natacha Gourreau
Musicien et regard extérieur : Denis Mallet
Scénographie & costumes : Les Cousettes
Création lumière : Aurore Baudouin
Production : Hélène Merceron (Poisson Pilote) 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 17 mars 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

LETTRE À CANDIDE

par le Collectif 1.5 

  

  

Lettre à Candide est une pièce pour 6 danseurs, s'inscrivant dans une réflexion sur la place du JE, du NOUS et du ILS dans la société actuelle. Et de la question du débordement à notre époque.
Dans un monde en perpétuelle évolution et codifié par des normes de plus en plus complexes, JE fait partie de cette nouvelle génération de jeunes nostalgiques de leur passé pourtant pas si lointain.
Comme pour s’abreuver aux sources de sa vie d’adulte, JE a donc décidé d’interroger son enfance : Comment JE s’imaginait le monde, la vie, l’art ? Ainsi des mots comme Simplicité, Naïveté, Accessibilité, Etat Primitif… sont apparus comme une évidence. Autant de termes saisissants et inspirants dans cette nouvelle aventure de recherche artistique. 

1.5 est un collectif dirigé par 5 danseurs nantais. Issus de différents univers artistiques, ils se sont trouvés et ont évolué ensemble dans la danse et en particulier la danse Hip Hop. Curieux et ouverts à d’autres formes d’expressions artistiques, ils collaborent avec de nombreux artistes, structures et associations à Nantes et à travers le monde. En résidence à la Fabrique Dervallières, ils vous invitent à découvrir ce projet ce jeudi 17 mars à 17h, que vous pourrez également retrouver à Trempolino le vendredi 18 mars à 19h30, dans le cadre du dispositif Carte Blanche

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi  11 mars 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

DEDANS-DEHORS

par la compagnie Rachel Mademoizelle 

Créé sur une commande du Collectif Prison justice 44, Dedans-dehors retrace les vécus "en et autour" de la prison.  Ce spectacle est constitué de différentes scènes qui se passent "dedans" (parloir, cellules) et "dehors" (accueil familles). Nous suivons le quotidien de deux familles (une mère et son fils incarcéré, une femme et son mari incarcéré). Quotidien chargé, complexe, à la fois tragique et absurde, toujours teinté d’incertitude... 

Après avoir joué cette pièce dans des centres de détentions, tribunaux, etc., la compagnie Rachel Mademoizelle poursuit son travail à la Fabrique Dervallières-Zola, et vous propose de (re)découvrir des extraits de ce projet lors d'une ouverture publique le vendredi 11 mars à 17h. 

Cie Rachel Mademoizelle
Avec : Christelle Poiroux, Annaick Domergue, Denis Mallet et Sébastien Landry 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 3 mars 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

AFTER THE BEES

Alexandra Guillot est à l'origine d'After the Bees. Auteure, compositrice et interprète, elle compose les morceaux de ce projet folk depuis 2011. Le projet a évolué vers un duo avec la harpiste Cécile Gravot. Aujourd'hui elles composent à deux des chansons aux envolées sensibles, largement inspirées des musiques de Neil Young ou de la hargne de PJ Harvey...
Le groupe a déjà été repéré en première partie d'Asaf Avidan, de Cats on Trees, de Piers Faccini, d’Elysian Fields, de Vandaveer, de Robin Foster...., remarqué sur la scène des Jeunes Charrues 2013 de Carhaix, et sélectionné dans le festival le Chainon Manquant 2014. 

Depuis juillet 2015, le groupe travaille sur de nouvelles compositions, avec l'envie de créer un spectacle plus complet, avec scénographie et vidéo. Cette résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay est l'occasion pour le duo de travailler sur le son et l'interprétation de ces morceaux, et d'aborder les premiers essais techniques visuels. 

After The Bees
Chant, guitare : Alexandra Guillot
Harpe, choeurs : Cécile Gravot
Son : Michel Bonhoure
Vidéo : Christophe Sartori
Soutien : le VIP de Saint-Nazaire ; Musique et Danse en Loire-Atlantique ; les Fabriques de la Ville de Nantes ; la Ville de Clisson ; le Jardin de Verre de Cholet ; la Maison des Arts de Saint-Herblain ; le Carré d'Argent de Pontchâteau ; l'espace Coeur en Scène de Rouans ; la Bouche d'Air et Stereolux de Nantes.
Développement : LMP musique (Saint-Nazaire)
Crédit image : Stéphane Tasse 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi 4 mars 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

TRAITÉ DE FEMME

par la compagnie À la Tombée des Nues 

Quatre siècles de traités d'éducation et bons conseils en tout genre adressés aux jeunes filles, de Fénelon à Biba. Spécialiste du « féminin », Bénédicte Corset-Foie-de-Veau, interprétée par Méléhane Girerd, vient prodiguer ses bons conseils pour que le féminin triomphe et que la femme, être faible par définition, ne se perde pas dans l'émancipation.
« Après l'enfance, jeune fille, tu as le choix entre devenir mère ou pute, quel sera ton choix ? » 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie À la Tombée des Nues vous ouvre les portes et vous invite à découvrir ce projet revisitant le long calvaire de l'éducation des filles, tout en dérision et malice, avec un brin de provocation. 

Cie À la Tombée des Nues
Mise en scène : Servane Daniel
Interprète : Méléhane Girerd
Peintre : Bénédicte Jouy
Vidéaste : Anelor Chauvet 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Vendredi 4 mars 2016 à 14h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

HUIS CLOS

par le Théâtre du Cyclope 

Dans Huis Clos, le spectateur est plongé en observateur discret et voyeur dans le purgatoire intime de Garcin, Inès et Estelle. Trois personnages, qui ne se connaissent pas, sont enfermés ensemble dans un espace-temps infini : un journaliste pacifique, Joseph Garçin. Une modeste employée des postes, Inès Serrano. Et enfin, une riche mondaine, Estelle Rigault. Comme nous, eux aussi le savent : nous sommes en Enfer. 

Leur destin est d'être réunis dans cette cellule pour l'éternité. Que doit-il se passer ? Où sont les instruments de torture ? Qui est le bourreau ? 

Et si il n'y avait rien à attendre ? Car les instruments de torture sont en eux-même et chacun est le bourreau pour les autres et pour soi-même… pour l’éternité. Comme dans une cellule du Panoptique de Bentham, ces trois personnages qui ne partagent rien en commun, sont ainsi destinés à poursuivre une existence commune dans cet espace entièrement fermé mais offert à la surveillance du spectateur et livrés au jugement des autres. 

Le Théâtre du Cyclope vous invite à découvrir sa version de la célèbre pièce de Jean-Paul Sartre, le vendredi 4 mars à 17h. 

Théâtre du Cyclope 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

  

FEVRIER

  

Jeudi 25 février 2016 à 18h30

Vendredi 26 février à 19h

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LA JUSTICE A UNE ETRANGE PUISSANCE DE SEDUCTION, NE TROUVEZ-VOUS PAS ?

par la Compagnie Obsessive 

  

Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre, pas d'une performance, pas de danse, pas de jonglage. Vous n'allez pas prendre de plaisir. Ce qui est attendu de vous, car il est attendu quelque chose de vous, ce n'est pas de regarder mais plutôt d'observer, d'écouter, de ressentir pour mieux réfléchir.
Blanc est mort. Jaune, Bleu, Vert et Rouge étaient là. L'un d'eux est coupable, il doit être coupable. Qui est innocent ?
C'est vous qui décidez. 

La compagnie Obsessive est un groupe pluridisciplinaire regroupant des artistes aux pratiques diverses, notamment théâtrales et plastiques ; coordonnée par Quentin Ellias, metteur en scène et comédien.
Pour cette création, la compagnie axe sa recherche sur la question du jeu (sous toutes ses formes), ses traitements scéniques et dramaturgiques, en questionnant la place du spectateur, le rapport au public, le monde contemporain et ses dysfonctionnements.
En résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, elle vous propose de découvrir la maquette de ce projet. 

Cie Obsessive
Ecriture et mise en scène : Quentin Ellias
Interprètes : Florence Bourgès, Anne-Claire Carret, Armel Façon, Youna Noiret et Sébastien Prono
Soutien dramaturgique : Louise De Ravinel
Scénographie : Alexandre Meyrat Le Coz
Régie et technique : Pierre Bouglé
Accueil, soutien : Les Fabriques de Nantes, Lolab
Production : Compagnie Obsessive
Crédit d'image : Alexandre Meyrat Le Coz 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES (ATTENTION : JAUGE LIMITEE) 

  

Vendredi 5 février 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

PARADIS, BORDEL !

par la Compagnie Zustopique 

Dans une ville qui ressemble à toutes les autres, à l’exception de la mer qui la borde, vivent : un homme, Homère et une femme, Dorothée.
Homère, 59 ans, a beaucoup rêvé, énormément lu, mais il n’a rien entrepris. Dorothée, la quarantaine, s’est battue toute sa vie, forte de son caractère et douée d’une invariable malchance. Aujourd’hui, tous deux sont seuls, et vivent de peu. 

Dans des contextes aussi différents, il est déjà difficile de dire ce qui a été une réussite ou un échec, mais surtout : Peut-on dire que tout est joué ? 

  

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie Zustopique (menée par Emmanuel Siret-Griffon, metteur en scène et auteur) interroge les notions de réussite et d'échec dans sa nouvelle création Paradis, Bordel !
La compagnie vous propose de découvrir ce nouveau projet lors de son ouverture de répétition le vendredi 5 février à 17h à la Fabrique Dervallières-Zola. 

Metteur en scène et auteur : Emmanuel Siret-Griffon
Interprètes : Daniel Collados, Mickaël Freslon, Elodie Retières-Henry
Lumière et régie générale : Azéline Cornut 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

JANVIER

  

Vendredi 29 janvier 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

PROJET-COUPLE

par les Majorettes d'Azay-le-Rideau 

Le couple, entité sociologique. Dans le regard de l’autre, dans nos vies sociales, dans l’inconscient collectif, dans la littérature et au cinéma, dans nos rêves et fantasmes.
Est-il encore possible d’imaginer ne faire plus qu’un ? L’assimilation à un individu du sexe opposé, en tant qu’unité sociale, partager un nom de famille et une adresse mail, en toute conscience de recréer à l’infini le schéma sclérosant des générations avant nous.
Mais nous l’avons bien voulu. Qu’est-ce qui nous pousse à rêver au duo, à s’y sentir protégé et enfermé à la fois ? 

Marion le Nevet et Romain Lallemant, membres des Majorettes d'Azay-le-Rideau et couple à la ville, jouent à explorer le couple. Sujet embarrassant, maintes fois abordé, ils utilisent l’autofiction, avec comme unique consigne de ne pas se raconter, mais d’interpréter des sujets-cobayes-joueurs évoluant entre théories et mise en jeu, questionnements et interprétation, comme un grand exposé sur un sujet aussi nébuleux qu’universel. 

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, les Majorettes d'Azay-le-Rideau nous présenteront leur Projet-couple, inspiré de lectures, rencontres et vécus, guidant leurs représentations personnelles du couple idéal, à fuir ou à réaliser. 

De et par : Romain Lallement et Marion Le Nevet
Textes : William Faulkner, Roland Barthes, Julia Kerninon, Sophie Calle, Simone de Beauvoir, Alberto Moravia, Emmanuelle Pagano
Scénographie : Clémentine Dercq
Création lumières : Mickaël Mathia
Création son : Dylan Gouraud 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 28 janvier 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LE SABLE DANS LES YEUX

par Niouton Théâtre 

Margot, 10 ans, vit avec sa mère, handicapée. Celle-ci ne parle ni ne pleure mais brode des petits mouchoirs qui remplissent les armoires de la maison. Margot aimerait bien que sa mère aille mieux alors elle vide les armoires des mouchoirs et, avec une brouette, les porte jusque dans un arbre creux, afin d’éloigner le chagrin dans la forêt.
Pendant ce temps, dans cette forêt, un père part à la recherche de son fils qui ne revient pas. Et une louve et son petit attendent, pour calmer leur faim, une proie à se mettre sous la dent.
Margot arrivera-t-elle à faire disparaître le chagrin qui mine sa Maman ?  

Niouton Théâtre est une jeune compagnie de théâtre d’objets et de marionnettes, implantée à Nantes. Après plusieurs résidences à la Fabrique Dervallières-Zola, Niouton Théâtre poursuit son travail à la Fabrique Bellevue-Chantenay. La compagnie vous présentera des extraits de ce spectacle fort d'un texte poignant, mais également plein d'amour et d'espoir. 

D'après Le Sable dans les yeux de Bénédicte Couka  

Niouton Théâtre
Direction artistique et fabrication des marionnettes : Eline Léquyer
Mise en scène : Odile Bouvais
Interprétation : Rémi Lelong et Eline Léquyer
Scénographie : Caroline Cordier
Lumières : François Poppe
Univers sonore : Carine Léquyer
Production / Diffusion : Hélène Merceron (Poisson Pilote) 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 21 janvier 2016 à 18h30 

Vendredi 22 janvier à 14h30 et 19h30

Samedi 23 janvier à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

PROJET LOUP DES STEPPES

par Tanguy Malik Bordage 

Le Loup des Steppes est un homme qui aimerait crier. Et danser. Et rire. Mais il ne peut pas. Il est trop intelligent. Trop mental. Trop lucide. « La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil » disait René Char. Là ça brûle grave.
Alors : Aouaoauaoauaooouuuu !
« Avez-vous déjà crié ainsi ? Si seulement je vous avais entendu crier ainsi ! Où est donc l’éclair qui vous lèche de sa langue ? Où est la folie qu’il faudrait vous inoculer ? » 

Roman initiatique et grand classique du siècle dernier écrit par Hermann Hesse, Le Loup des Steppes est un roman qui se suffit largement à lui même. C'est pourquoi Tanguy Malik Bordage – accompagné de Kevin Laplaige, Coline Barraud et Pierre Bouglé – ne l'adapte pas, mais se l'approprie. Tanguy Malik Bordage entend mettre en valeur cette dualité qui touche à l'histoire intime tout en ayant une profonde dimension universelle : le tiraillement entre le bien et le mal, la spiritualité et l'animalité. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes.  

Conception et mise en scène : Tanguy Malik Bordage
Assistant mise en scène : Loïg Seignoux
Interprètes : Tanguy Malik Bordage, Coline Barraud, Kevin Laplaige, Pierre Bouglé, Alice Tremblay
Musique : Kevin Laplaige, Pierre Bouglé
Son : Pierre Bouglé
Lumière : Thierry Mathieu
Production déléguée : Grosse Théâtre 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Vendredi 22 janvier 2016 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SPACE FAUNE

par la Compagnie Instabili 

Spectacle chorégraphique qui met en jeu les corps avec l’espace,
Dans une vibration sensible, intime et complice.
Un traitement abstrait de ce qui questionne le lien de l’homme
À son environnement, à la Vie. 

La Compagnie Instabili se crée en 2012, autour de la rencontre de Véronique Pauton (arts du cirque) et de Virginie Quigneaux (danse contemporaine). Elles travaillent, conjointement et indépendamment selon les projets. La compagnie développe une écriture singulière, détachée de la technique, au service d’une recherche sur l’instabilité. Elle associe aux propositions de mouvements précis, des états de présence engagés. Elle crée des spectacles, ou des dispositifs de performance, au sein desquels le corps est soumis à des contraintes d’évolution, qui induisent une recherche spécifique de mouvements et d’écriture. 

En résidence à la fabrique Dervallières-Zola, la Compagnie Instabili nous présentera un extrait de son projet Space Faune qui questionne notre rapport à l'environnement et rappelle que chaque face à face avec le paysage est une face à face avec soi et notre humanité. 

Cie Instabili
Chorégraphe : Virginie Quigneaux
Interprètes : Vincent Deletang, Prisca Ward, Baptiste Menard
Vidéo : Kris Picart
Création musicale : Léo Plastaga
Création lumières et régie générale : Carole Van Bellegem
Création costumes : Augustin Rolland 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 7 janvier 2016 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

ASTERION

par la Compagnie Les Embarqués 

Astérion, c'est le nom du Minotaure. Son vrai nom. Sous vos yeux, il va naître, grandir, espérer et désespérer : il est homme et animal, fils de roi et rejeté, puissant, fragile et sensible.  

Le récit se joue en un souffle, écrit en alexandrins pour la musique, écrit dans la langue d'aujourd'hui avec les corps et la danse : le ton est direct, la langue chante, nous allons à la rencontre du Minotaure.  

Cette pièce cherche à connaître le monstre fabuleux, à raconter son histoire, à interroger son existence, à le relier à notre histoire contemporaine.  

Après une résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie Les Embarqués est de retour à la Fabrique Bellevue-Chantenay et vous invite à découvrir un extrait de cette fable antique intemporelle lors d'un Jeudi des Fabriques.  

  

Compagnie Les Embarqués 

Ecriture et mise en scène : Yto Legout
Avec : Julienne Belloche, Léo Bossavit, Mathylde Rio, Alison Gauthier, Cerise Meulenyser
Scénographie : Anaïs Tromeur
Lumières : Valentine Gaboriau
Musique et son : Bertrand Chevalier et Timothée Funfrock   

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

DECEMBRE

  

Mercredi 23 décembre 2015 à 16h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

CA S'ECRIT T-C-H 

par Alexandre Koutchevsky 

« C'est le genre d'enquête où il n'y a que des coupables mais ils n'iront pas en prison. Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous ceux qui ont accompli le geste sexuel, le geste de transmettre un nom parfois aussi le geste d'amour. Ce sont eux les coupables, et vous le savez avant même d'avoir commencé votre enquête. »  

Depuis trois ans, Alexandre Koutchevsky a proposé à Elios Noël et Marina Keltchewsky d'explorer ensemble la matière russe qui traverse leur histoire, en mêlant documents personnels et fiction. Au fil des chantiers, ils ont resserré le travail pour about à Ça s'écrit T-C-H – chapitre 1 Jean-Jacques Tchaïkovsky, portrait plus ou moins imaginaire du descendant français du célèbre compositeur russe Tchaïkovsky. Dans l'élan de ce premier chapitre, ils élaborent la suite de Ça s'écrit T-C-H. Ce chapitre 2 poursuit l'enquête.   

En résidence d'écriture à la Fabrique Dervallières-Zola, Alexandre Koutchevsky organise un temps de rencontre avec le public le mercredi 23 décembre à 16h, afin de découvrir le deuxième chapitre de sa création. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Auteur et metteur en scène : Alexandre Koutchevsky
Interprètes et partenaires de recherche : Marina Keltchewsky et Élios Noël
Accueil, soutien : Au Bout du plongeoir – Domaine de Tizé / Théâtre de Folle Pensée – Saint-Brieuc
Production : Lumière d'août compagnie théâtrale / collectif d'auteurs - Rennes
Crédit image : Erick De Roost  

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 17 décembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

DE SOUS LA FUTAIE AU SORTIR DU TAILLIS

par LUCANE 

LUCANE réunit Aëla Labbé et Stéphane Imbert. Les liens (liants) de la photographie, de l'assemblage (sculpture) au travail du corps (danse) inspirent le travail de l'association. 

Pour son nouveau projet intitulé De sous la futaie au sortir du taillis, LUCANE propose une installation créée dans le bar de la Fabrique Bellevue-Chantenay, avec – au terme de la résidence – une performance d'une vingtaine de minutes in situ. Sur la base d'une installation muséographique, le mouvement corporel en écho ouvre d'autres perspectives. Le corps interroge l'œuvre photographique. Une idée de voyage statique, un déplacement immobile. 

LUCANE vous invite à découvrir et à partager ces instants le jeudi 17 décembre lors d'un jeudi des Fabriques. 

Lucane 

De et par : Aëla Labbé et Stéphane Imbert
Musique : Mathias Delplanque
Production : H-ikari 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES (JAUGE LIMITEE) 

  

  

Jeudi 10 décembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

BULLES DE NEIGE

par la Compagnie Kokeshi 

Sur scène, un musicien joue de sa guitare suspendue. Sa musique est hypnotique. Il se lève, installe des ballons blancs qui flottent dans l’espace scénique comme autant de flocons de neige.
Mademoiselle Bulles entre alors en scène. Elle est vêtue d’une veste de fourrure blanche, d’un jupon lumineux ; ses cheveux sont suspendus à des ballons blancs. Elle parcours la salle, se fraie un chemin à travers le public, puis entre sur scène dans un paysage onirique.
Elle évolue en mouvement au milieu des ballons. A mesure qu’elle se sent contrainte et limitée dans ses gestes, elle enlève un élément de son costume. D’abord ses chaussures qui l’empêchent d’avancer, puis cette veste qui l’étouffe et enfin les ballons dans ses cheveux qui l’empêche de libérer sa nuque. Au fil du spectacle elle élimine les obstacles qu’elle rencontre, pour retrouver la liberté de se mouvoir telle qu’elle l’entend.
Dans le même élan, le musicien joue de sa guitare électrique, lentement d’abord ; puis il accélère la pulsation, fait monter l’intensité et plonge petits et grands dans une musicalité entêtante… 

La compagnie Kokeshi, en résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay, vous invite à découvrir un extrait de ce spectacle de danse féérique, racontant la rencontre entre une danseuse et un musicien, et qui nous plonge dans le grand froid et l'univers de Noël. 

Tout public, à partir de 3 ans 

Compagnie Kokeshi 
Danseuse et chorégraphe : Capucine Lucas  
Musicien : François Lamy
Assistante à la chorégraphie : Caroline Cybula
Chargée de développement : Céline Gobillard 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

NOVEMBRE

  

Jeudi 26 novembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LANDRU

par Yoann Pencolé - Cie Zusvex 

- Le président « Vous pleurez Landru : vous éprouvez le besoin de libérer votre conscience ? »
- Landru « Oui, je pleure mes fautes, je me repens... j'ai des remords... je pleure parce que je pense qu'avec tout le scandale fait autour de mon nom, on a appris à ma pauvre femme que je l'avais trompée. » (citation du procès de Landru) 

Henri Désiré Landru, par la violence et la démesure de ses crimes présumés, l’ampleur de son procès dans une période de perte de repères et le fait qu’aucune preuve tangible n’ait jamais été découverte est un mystère qui érige au statut de légende celui qu’on a souvent considéré comme le premier criminel moderne français. Yoann Pencolé propose de rejouer ce procès transposé à notre époque moderne avec acteurs et marionnettes. Le public ou une partie en sera le juré qui décidera du sort du fameux personnage. 

« En m’appuyant sur les faits réels et les propos d’ archives, j’essayerai de montrer Landru sous toutes ses facettes. Celle du bon père de famille nombreuse, celle du monstrueux meurtrier en série, celle de l’amant épicurien, celle du fugitif dans un pays en guerre, celle de la victime et enfin celle du bouc émissaire. » Yoann Pencolé 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Mise en scène : Yoann Pencolé avec la collaboration de Pauline Thimonnier.
Ecriture : Pauline Thimonnier et Yoann Pencolé.
Jeu et manipulation : Fanny Bouffort et Yoann Pencolé.
Scénographie : Maité Martin.
Création musicale et manipulation au plateau : Pierre Bernert.
Construction des marionnettes : Antonin Lebrun et Yoann Pencolé.
Création lumière : Fabien Bossard
Crédit image : Antonin Lebrun  

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 5 novembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

TRTFF, What Can I Do To Make You Love Me ?à l'intérieur du sentiment d'imposture

par Stomach Company 

Depuis un an, Colyne Morange a commencé une recherche artistique autour d’une impression désagréable qui nous envahit parfois : ne pas se sentir à sa place, croire qu’on est pas à la hauteur au travail, dans sa famille, voire dans le monde. Une sensation intime, souvent cachée, parfois dangereuse, qu’elle propose d’explorer sur scène. Sa recherche est faite d’allers-retours entre écriture, théâtre et danse. 

Elle en dévoile un extrait, une maquette, à l’occasion de ce Jeudi des Fabriques, pour questionner ensemble la notion de place. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes entre les Fabriques de Nantes et Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les deux villes. 

Ecriture, concept et mise en scène : Colyne Morange
Dramaturgie et collaboration : Heike Bröckerhoff
Interprètes : Elise Lerat, Ondine Cloez, Stéphane Menti, Marc Têtedoie, Tamaiti Torlasco
Recherche sonore : Pierre Bouglé
Attachée de production : Chloé Ferrand
Avec le soutien de : boom’structur, région des Pays de La Loire, coopération Nantes-Rennes Métropole - Les Fabriques et Au Bout du Plongeoir   

stomachcompany.free.fr 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

OCTOBRE

  

Jeudi 29 octobre 2015 à 11h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SANS ISSUES DESSOUS

et autres péripéties de Karl Valentin

par Petit Huit 

Un karl nommé lamantin, un valet nommé Karl et un valentin à fond de Karl. 

Ils sont trois, ils pourraient être fous mais la vie en a fait des “vous”.
Venez voir leurs nez, leurs rires, leur univers de coffre à jouet qui se noie dans un nuage de lait.
Ils font presque de la magie, de la danse, les pieds au plancher et les chaises… au plafond. 

Inspiré des sketches de Karl Valentin, ce spectacle revisite un fragment de cabaret et d’humour Allemand des années 30. 

En résidence à la Fabrique Dervallières, le Collectif Petit Huit vous invite à découvrir leur univers qui vous transportera dans un jeu d’images aux allures de poèmes burlesques et surréalistes. 

Avec : Cyril Benoit, Tristan Burlot et Elodie Monteau.
Mise en scène : Collectif Petit Huit
Scénographie : Anaïs Hunebelle et Marie Lépine.
Production : Collectif Petit Huit 

petit8.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 29 octobre 2015 à 18h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

NOUS LES VAGUES

par la Compagnie la Rage qui rit 

Un groupe prend la parole, un groupe décide de se révolter. Ils trouvent cette force dans le collectif, essuient des désillusions, mais ils gardent toujours lʼespoir dʼun retournement.
D'abord, nous sommes face à ce groupe qui, tel la marée montante, avance timidement vers nous puis enfle et accélère au point que lʼon ne puisse plus ni le suivre, ni lʼarrêter. Ce groupe nous dit sa volonté de se faire entendre, puis revendique son engagement et sa détermination. Sa détermination à bousculer un état de fait, un constat fataliste. 

« Il est lʼheure de ne plus écouter les discours qui nous disent que tout est équilibre, que la justice nʼa rien à voir dans tout cela, et que lʼon ne peut rien y faire. Nous y ferons quelque chose. » 

La pièce Nous les vagues interroge la révolte, collective et individuelle. Elle prend aujourd’hui un sens particulier et donne une nouvelle résonance à ces questions : pour qui, pour quoi et comment se rebeller. Mais ce texte est aussi une histoire dʼamour et de liberté.
Des questions parcourent le texte comme des rengaines lancinantes : Jusquʼoù sommes nous prêts à aller pour défendre ce qui nous est cher ? Jusquʼoù sommes nous prêts à aller pour sʼopposer ? Que sommes nous prêts à sacrifier ? Et comment ne pas fermer les yeux ? 

A découvrir le jeudi 29 octobre à la Fabrique Dervallières. 

Auteur : Mariette Navarro
Metteur en scène : Camille Lorrain
Comédiens : Delphine Aranéga, Maxime Dubreuil, Zoé Gouin, Sandrine Weiss
Scénographie et costumes : Cindy Caplot
Lumières : en cours 

  

Jeudi 15 octobre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

CRIMSON DAZE

  

Ce n'est pas un groupe mais un gang. Les Nantais de Crimson Daze ont traîné leurs guêtres aux 4 coins de l'hexagone depuis la création du groupe en 2005 et ont sévi sur pas loin de 300 concerts. 

Depuis 2008, ils se sont fixé une mission : ressusciter le Rock et le Roll, réhabiliter les déhanchements vicieux et les accords telluriques du groupe mythique du genre des 70's, Led Zeppelin. 

C'est bien à un véritable hommage que nous avons affaire et pas à une pâle copie où la plus grande ressemblance vient des tenues vestimentaires. Le groupe se paye le luxe d'une section de cordes et réarrange même certains titres à sa sauce. Mais attention ! Leur set terroriste (tous les titres étant potentiellement explosifs) honore la passion et l'authenticité de part la fidélité et le respect que Crimson Daze voue à Led Zeppelin dont ils se définissent avant tout comme fans. 

En résidence à la Fabrique Chantenay, Crimson Daze vous invite découvrir sur scène leur hommage à Led Zeppelin. 

Chant : Mike Mieux
Guitare : Manu Bichon
Basse : Fred Lucas
Batterie : Bryan Rondeau/ Hibu Corbel
Violoncelle : Erwan Martinerie
Violon Alto : Jean 2 Moreau
Violon : Jenny Galvao
Violon Alto : Stephanie Blet
Son : Richard Guinouet
Lumières : Damo 

www.crimsondaze.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 8 octobre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

PAN

par la Compagnie Bissextile 

PAN, une fiction qui fait parler la vie du spectacle vivant et sa mort annoncée. 

PAN, un spectacle déglingué sous forme de tableaux mêlant mini concerts, danse tango, rock, contemporaine, cinéma et théâtre. 

PAN, un cabaret de bricolage, l’écran est factice, les acteurs sont vrais, les interprètes jouent faux, les instruments se cassent, les interprètes passent leur temps à se présenter puis s’entre-tuent et ressuscitent. Ce qui compte est d’attirer l’attention du public, chacun le fait à sa façon. 

PAN dérape dans une incitation à la consommation de spectacles. 

PAN se substitue à Superman; il tente de sauver un public prisonnier des grandes machines à images, des écrans et de le conduire sur le droit chemin. 

  

Véritable performance scénique et physique, la compagnie Bissextile vous invite à découvrir son nouveau projet à la Fabrique Bellevue-Chantenay. 

  

Distribution: Claire Meguerditchian, Alban Gérôme, Cécile Fradet, Stéphane Fratti
Lumière : Soraya Sanhaji
Chorégraphie : Stéphane Fratti  

cie-bissextile.fr 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 1er octobre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

AQUASERGE ORCHESTRA

  

Les cuivres sont cinglants, tranchants, ils récitent un thème rythmique et brillant, la basse et la batterie ancrent la musique dans un sillon en boucle. Une voix hallucinée et hantée tend un mince fil fragile sur le fleuve orgue-guitare. Un roulement de tambour fulgurant et la trompette beugle. Le thème est devenu lent et étiré, il croît sous les hanches d’un saxophone baryton et d’une clarinette basse, et la trompette beugle… Le saxophone ténor et la guitare fuzz entreprennent un chorus mimétique. La basse en infra-son de baleine. 

La création Aquaserge Orchestra se veut être une intrépide tentative de jouer une musique inclusive, totale, sans frontière, embrassant l’histoire de la musique moderne, une pop imprégnée de toutes les expérimentations sonores, des recherches de la musique contemporaine, jazz, free-jazz, et le rock électrique ; le tout chanté en français pour raconter une histoire sous-marine : tout peut arriver, le frottement des ondes, les dissonances comme rencontres par sympathie, les vibrations sinusoïdes, l’amitié, la convivencia… 

La formation toulousaine en version augmentée, invitée par le Pannonica, est en résidence à la Fabrique Chantenay et vous invite à découvrir son travail, avant leur concert le vendredi 6 novembre au Pannonica. 

Guitare, voix : Benjamin Glibert  
Clavier, voix : Julien Gasc
Basse : Audrey Ginestet
Batterie : Lucie Antunes
Clarinettes : Manon Glibert
Saxophone Ténor : Robin Fincker
Trompette : Sébastien Cirotteau
Saxophone Baryton : Olivier Kelchtermans 

www.aquaserge.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

SEPTEMBRE

  

Vendredi 25 septembre 2015 à 17h

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

ASTERION

par la compagnie Les Embarqués 

Asterion, c'est le nom du Minotaure. Son vrai nom. Sous vos yeux, il va naître, grandir, espérer et désespérer : il est homme et animal, fils de roi et rejeté, puissant, fragile et sensible. 

Le récit se joue en un souffle, écrit en alexandrins pour la musique, écrit dans la langue d'aujourd'hui avec les corps et la danse : le ton est direct, la langue chante, nous allons à la rencontre du Minotaure. 

Cette pièce cherche à connaître le monstre fabuleux, à raconter son histoire, à interroger son existence, à le relier à notre histoire contemporaine. 

  

En résidence à la Fabrique Dervallières-Zola, la compagnie Les Embarqués vous invite à découvrir un extrait de cette fable antique intemporelle. 

  

Ecriture et mise en scène : Yto Legout
Avec : Julienne Belloche, Léo Bossavit, Mathylde Rio, Alison Gauthier, Cerise Meulenyser
Scénographie : Anaïs Tromeur, Lumières : François Menou 

www.lesembarques.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 24 septembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

TRIANGLE

par la Compagnie des Gens Debout 

  

Triangle : France-Israël-Palestine. 

Une histoire d'amitié de 20 ans, en partie épistolaire entre Maud, parisienne, Latiffa, palestinienne, et Amit, israélien. 

Ils s’aiment au-delà de leurs cultures, de leurs passés. Ils s’accrochent les uns aux autres, à distance, pour survivre et donner un sens à leurs combats. 

Latiffa fuit la guerre vers la frontière son enfant dans les bras, Amit est coupé en deux entre Paris, où il vit avec Maud et leurs enfants, et Israël où son frère est mort dans un attentat, Maud se sent inutile à Paris. 

Ils ont plus que tout besoin les uns des autres. La lettre est, notamment, le moyen qu’ils ont gardé pour communiquer entre eux. La musique traditionnelle du oud et les projections vidéo font résonner ce triangle. 

En résidence de création lumière, Elsa Bodineau, metteure en scène de la compagnie, vous fera découvrir ce projet en cours. 

  

Avec : Sarah Reyjasse (Maud), Raquel Uriostegui (Latiffa), Antoine Orhon (Amit)
Ecriture et mise en scène : Elsa Bodineau 
Assistante à la mise en scène : Mélissa Leray
Conception vidéo : Sébastien Sidaner
Régisseuse lumière : Clara Robert
Chargée de diffusion et développement culturel : Faiza Smahi  

compagniedesgensdebout.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Vendredi 18 septembre 2015 à 18h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

LES ARBRES AMOUREUX

par les compagnies Le Thermogène et Science 89  

Entrez dans une danse folle, une exploration de la canopée en contes et en chansons, menée par des instruments jouets, des chants mélodieux ou de drôles de voix éraillées et de très anciens effets numériques ! Les contes s'animent de délires futuristes, d'objets et d'installations analogiques des plus surprenantes ! Découvrez un conservatoire d'arbres chantés, d'arbres contés, avec des portraits de vénérables inattendus...  

Ecriture : Ana Igluka & Michel Valmer / Musiques et guitares machines : Erwan Foucault / Guitare, chant, percussions : Samuel Baubry / Direction artistique : Charlie Mars / Mise en scène : Laura Abad / Fabrication des marionnettes et objets : Daphné Gaudefroy / Photographies : ValK  

anaigluka.net  

Public familial 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Jeudi 10 septembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

GRAND YELLOW

  

GRAND YELLOW est le nouveau projet issu des créations « Swimming Pool » imaginées par Nicolas Berrivin. 

C'est en 2012, à la Maison des Arts de Saint-Herblain, que Nicolas Berrivin imagine ce projet musical hybride, réunissant différents musiciens nantais partageant les mêmes inspirations, de James Blake à François and the Atlas Mountains, en passant par Radiohead ou encore Patrick Watson. 

Forte de son succès, la création devient aujourd'hui un projet à part entière, autour des talentueux K20 (batterie), Clémence Pied (chant/piano) et Warren Mutton (chant/guitare). 

En résidence à la Fabrique Chantenay, Grand Yellow nous proposera de découvrir sur scène ce projet puissant, raffiné, aux accents cinématographiques, un voyage à la fois organique et électronique. 

  

Nicolas Berrivin / K20 / Clémence Pied / Warren Mutton
Crédit photo : Sébastien Marqué 

Facebook
Youtube 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 3 septembre 2015 à 18h30

Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

IN BLOOM

par la Compagnie Chute Libre 

  

S'attaquer à un monument de la danse, tel est le pari lancé par Pierre Bolo et sa compagnie Chute Libre, en nous livrant sa version du célèbre Sacre du Printemps de Stravinsky. 

Œuvre musicale et chorégraphique intemporelle, le Sacre du Printemps est une rupture, un tableau où les hommes se livrent à la danse et interrogent l’avenir selon les rites 

Accompagné par une équipe composée de plusieurs générations de danseurs hip-hop, Pierre Bolo nous donnera à voir, sur la scène de la Fabrique Bellevue-Chantenay, une étape de travail de sa réinterprétation plus urbaine, contemporaine, réactualisée de l'oeuvre. Une danse hip hop de scène, ouverte, épanouie, émancipée, intuitive, mais néanmoins sensée, qui parle de nos jours, et où le public se sent concerné. 

  

D'après Le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky
Chorégraphe : Pierre Bolo
Chorégraphe associée : Annabelle Loiseau
Danseurs et interprètes : Abdeslam Mouhajir, Floriane Leblanc, Gabriel Um Tegue, Aïda Boudrigua, Kevin Ferré, Jade Felhmann, Andrege Bidiamambu + 1 danseuse (en cours).
Création lumière : Nicolas Tallec
Création musique : Yvan Talbot
Costumes :  Annabelle Loiseau, Richard Cousseau
Crédit photos : Stéphane Tasse 

compagniechutelibre.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

AOÛT

  

! RENCONTRE ANNULÉE POUR CAUSE DE SANTÉ ! 

Jeudi 27 août 2015 à 18h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

SWEET KATE

par la Compagnie Petit 8 

Nos neurones bouillonnent, le cerveau ni peut rien.
Nous voulons un sens, une direction...
Deux êtres, deux pages blanches ouvrent une valise aux allures de mode d’emploi.
Qu’est qu’il y a dans cette valise ? 

................................................... 

Tout ce que l’on peut dire c’est que l’aventure sera belle, absurde, colorée, trash pour le plaisir et burlesque pour arrêter toute hémorragie.
VENEZ !
Cette création est une union collective. L’une est metteuse en scène et un peu clown, l’un est comédien et chauve, la dernière est plasticienne et affectionne les nippies.
Ce trio joue de ces différences pour nous offrir un spectacle explosif, plein d’humour et d’énergie, à venir découvrir à la fabrique Dervallières-Zola ! 

  

Mise en scène et écriture : Anaïs Hunebelle
Comédiens : Cyril Benoît, Anaïs Hunebelle
Scénographe & assistante mise en scène : Géraldine Poles 

petit8.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

! RENCONTRE ANNULÉE POUR CAUSE DE SANTÉ ! 

  

  

Jeudi 13 août 2015 à 17h30

Fabrique Dervallières-Zola

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

KUTABUK

par Agnès Potié 

Un tissu doré, sur toute la surface de la scène. Un paysage.
Quelques fentes permettront de passer un bras, une jambe, le torse.... pour montrer, rejeter ou passer un objet de « l'autre côté ».
L'interprète dansera sous ce tissu. Cachée, parfois dans l’effort de sortir, de chercher, se déplaçant malgré la/les difficulté(s) d'avancer.
Mettre le corps au service d'un matériau, contraindre le corps par un matériau. 

Image de la mélancolie, d’un corps mélancolique.
Le tissu : la mer, la bile noire, ce qui embourbe, empêche, contraint.
Les « ouvertures » pour travailler séparément des petites situations, des images qui se répondent.
Travailler le sol. Comme premier élément pour poser un paysage. Comme conscience pour la qualité de corps. 

Recherches et documentations en cours.
Les périodes de la renaissance et du baroque à travers les arts et l'architecture.
La « douce mélancolie » et le pli de la période baroque.
Le « kutabuk » est une forme de mélancolie, d’après le nom d’un animal mythique arabe qui va et vient à la surface de l'eau et tourmente les errants. 

Agnès Potié, en résidence à la fabrique Dervallières, vous invite à découvrir ce solo de danse. 

  

Conception et interprétation : Agnès Potié
Mise en scène : David Mambouch et Agnès Potié 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

JUILLET

  

! SPECTACLE ANNULÉ POUR CAUSE DE MALADIE CONTAGIEUSE !  

Jeudi 2 juillet 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

LES ARBRES AMOUREUX

par les compagnies Le Thermogène et Science 89 

Entrez dans une danse folle, une exploration de la canopée en contes et en chansons, menée par des instruments jouets, des chants mélodieux ou de drôles de voix éraillées et de très anciens effets numériques ! Les contes s'animent de délires futuristes, d'objets et d'installations analogiques des plus surprenantes ! Découvrez un conservatoire d'arbres chantés, d'arbres contés, avec des portraits de vénérables inattendus... 

Ecriture : Ana Igluka & Michel Valmer / Musiques et guitares machines : Erwan Foucault / Guitare, chant, percussions : Samuel Baubry / Direction artistique : Charlie Mars / Mise en scène : Laura Abad / Fabrication des marionnettes et objets : Daphné Gaudefroy / Photographies : ValK 

anaigluka.net 

Public familial 

  

! SPECTACLE ANNULÉ POUR CAUSE DE MALADIE CONTAGIEUSE ! 

  

  

 
  

JUIN

  

Jeudi 25 juin 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

JUSTE AVANT LA NUIT

par Jean Le Peltier 

JUSTE AVANT LA NUIT est une fable dont le thème repose sur «  Je vous ai haï, mais au loin, je vous ai tellement regretté ». Cette fable raconte une fille qui n’arrive pas à soigner son cheval. Un cheval en tissu rempli de confettis avec une grande blessure à l’abdomen. Elle demande de l’aide à deux garçons, mais en cherchant à faire revivre le cheval, tout ce qu’ils réussissent à faire c’est à réveiller Tête d’épine. Tête d’épine c’est un monstre qui fait le voyage entre le monde des vivants et celui des morts, en passant à chaque fois par un petit buisson de ronces. Ils le suivent tous les trois à travers le buisson de ronces… Au départ, les trois personnages de cette histoire perçoivent chacun les choses différemment et nous allons chercher à découvrir ce qui les mettra d’accord. 

JUSTE AVANT LA NUIT cherche à éprouver les limites du langage, en témoignant d’un sentiment, d’une impression, autrement que par le mot. Aussi simplement que dans un livre pour enfant, on retire un mot pour y mettre une image. C'est un jeu entre le récit et l'expérience réelle de nos souvenirs. 

Jean Le Peltier / Mohamed Boujara / Stine Hertel / Jan Rohwedder / Stephan Goldrajch / Magali Lefbvre  

Producteur : label RITA / Co-producteurs : La Balsamine (Bruxelles), L’Aire Libre (Rennes ), FFT (Düsseldorf), Au bout du plongeoir (Rennes ), Les Fabriques (Nantes) 

ivesandpony.com 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

Jeudi 18 juin 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

CARBON COPIES

par Thomas Fernier 

Faire disparaître la frontière entre un monde bruyant, et un monde teinté de musicalité, tel est le pari lancé par Thomas Fernier et ses musiciens, en interprétant la partition « Carbon Copies » du compositeur Alvin Lucier. Celle-ci met précisément en relief l’ambiguïté qui peut exister entre sons générés par l'environnement sonore et ceux produits par des instruments de musique. 

Cette partition est écrite sous la forme d'un texte décrivant un dispositif de jeu instrumental et de diffusion sonore. Concrètement, les musiciens doivent imiter les sons enregistrés de différents paysages sonores que l'auditeur perçoit également. Le compositeur offre une certaine liberté quant aux choix et nombre d'instruments et instrumentistes. 

La performance de Thomas Fernier à la Fabrique de Chantenay sera l'occasion d'expérimenter le projet CARBON COPIES sous une forme différente. En jouant sur le choix des instruments et des enregistrements sonores, la disposition des musiciens et du public dans l'espace de jeu, sur le réglage des intensités sonores et lumineuses, etc., Thomas Fernier entend donner une représentation unique de CARBON COPIES, aux multiples variations possibles. 

Thomas Fernier : percussions / Jean-Baptiste Julien : pianino préparé / Sébastien Martel : guitare / Julie Seiller : voix 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

Jeudi 4 juin 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

ELLES EN ONT VU DE TOUTES LES COULEURS !

par le Théâtre d'Ici ou d'Ailleurs 

Cette création du Théâtre d'Ici ou d'Ailleurs s'appuie sur plusieurs années de réflexions et d'actions du groupe de travail « Femme et Interculturalité » de Tissé Métisse. Une trentaine de scènes animées pour partager leurs réalités et leurs réflexions sur la parentalité. Elles écoutent, parlent, aiment, crient, se révoltent, pardonnent… Elles nous attendrissent autant qu'elles nous amusent, tout en interrogeant les pratiques parentales. 

Tout se mélange, en spiral, autour d »une valeur commune essentielle : la fraternité ! Pas de morale ici, juste la vie multiple et colorée dans un chœur réjouissant qui nous fait réaliser que nous n'avons pas besoin d'être d'accord sur tout pour bien vivre ensemble ! 

Dans cette nouvelle version de la pièce, des comédiens professionnels joueront, afin de renforcer la dimension corporelle et musicale du projet. Leur résidence à la Fabrique leur permettra de retravailler le texte, la musique et la chorégraphie. 

Mise en scène: Claudine Merceron / Avec: Cédric Cartier, Elodie Henry, E'Joung-Ju, Claudine Merceron, Martine Ritz et Flora Théfaine / Musique: Cédric Cartier et E'Joung-Ju / Costumes: Martine Ritz / Création lumières: Jean-Michel Leclair 

theatreiciouailleurs.com 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

________________________________________________________________________

MAI

  

Jeudi 28 mai 2015 à 18h30, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

LES GENS QUI DOUTENT

par Laurent Cebe / Association Des Individualisé(e)s 

Laurent Cebe, chorégraphe et dessinateur, est passionné par les images. Mettre en scène les images motive ses créations. LES GENS QUI DOUTENT jouera des mécanismes du doute et transformera cet état en image. Les interprètes seront des individus qui tentent, qui font et défont sans cesse. Ils seront des singularités perdues dans un espace d'apparence neutre, ouvert, défini par une scénographie vivante « qui doute ». 

Ce travail d'écriture scénique du doute sera créé à partir du mémoire « Les figures du sincère » d'Alice Masson (artiste-chercheuse). Dans cette recherche, elle pose la question suivante : pourquoi le spectateur peut avoir la sensation que l'interprète est sincère, qu'il est vrai ? Elle nous apprend que le sentiment de sincérité éprouvé par le spectateur pendant un spectacle peut devenir une écriture. 

Le chorégraphe, en s'appuyant de différentes figures historiques de la sincérité, peut alors provoquer ce sentiment chez le spectateur. Dans LES GENS QUI DOUTENT, chaque interprète passera par ses figures du sincère, cherchant à incarner le « VRAI ». 

Direction artistique, chorégraphie : Laurent Cebe. Interprétation : Aïcha El Fishawy, Flora Detraz, Alice Masson, Quentin Gibelin, Cédric Cherdel, Quentin Ellias. Regard extérieur : Elise Lerat, Guillaume Guilherme. Scénographie : Collectif THTF. Illustrations : Laurent Cebe. Production, administration, diffusion : [H]ikari Production / Amélie Doussot, Gaëlle Seguin. 

www.laurentcebe.com 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

  

Mercredi 27 mai 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

MA PHRASE A PRIS 3 CM DE PLUS, DE MIEUX, SE DETEND

par Yves Arcaix 

d'après ça tire de Jérôme Game 

Création, se plaçant au point d'impact de la poésie, de la langue et sa musicalité, des arts plastiques, de la performance et de la théâtralité, ma phrase a pris 3 cm de plus, de mieux, se détend avance en équilibre instable, dans l'instant et sans savoir ou vouloir se dé éfinir omplètement, puisqu'à la fin, y a pas d'fin, préférant s'inventer sur une tangente hybride et au fil d'une parole organique inouïe, perturbée et en projection. Alors, _ça tire et déboule par glissements, déroutages, bifurcations, igressions, chutes vers l'avant et vols planés (bruitages), sur une ligne de fuite, pour éprouver encore et (ad lib) encore _ pour finir encore, mais à la fin, y a pas d'fin_ l'idée même d'un possible langage, d'une langue, d'une phrase, d'un corps, sans ca adre, sans fin, en sans, sans fond, qui fricotte joyeusement avec la bé é ance et son b é a ba et le néant qui va avec, pour toujours garder les fesses entre plusieurs chaises en cas de flapping test, et _ça bricole encore et toujours la possib la possibilité d'une tentative d'un d ernier plan séquence, d'un ultime travelling, pour tendre vers quelque chose de jouissif, de l'ordre de l'innommable et son burlesque. 

Mais qu'est ce que c'est que ces salades ? 

Cette résidence à la Fabrique sera non seulement l'occasion de finaliser les lumières de MA PHRASE…, mais surtout de présenter cette création originale au public. 

Conception et interprétation : Yves Arcaix / Son et vidéo : Apolline Schöser / Lumière : Stéphane Bazoge 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

Jeudi 21 mai 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

SOLYME

par la compagnie Unis-Latéral 

  

SOLYME, solo collaboratif, raconte le voyage d'un pèlerin qui s'amuse à danser sur la route qu'il choisit d'arpenter. 

Il s'agit d'un voyage, de vie, de danse, de mouvement, traçant son chemin en étapes, comme des paliers d’existence. Une nourriture enrichie des rencontres, des cultures, et des sens mystiques de la recherche de Soi. Une pièce inspirée du Combat Mental de Ben Okri. Une ode réaliste de l’être humain et un espoir de mixité pour un avenir incertain et optimiste. 

Cette pièce se construit en plusieurs entités autonomes qui au final ne forme qu’une seule et même raison de danser. Elle part d’un point neutre pour traverser cultures et croyances, pour questionner les différences qui se rejoignent, et qui font ce lien rassemblé en un seul souffle. 

SOLYME est un parcours qui va au travers de différentes représentations des chemins de vie. Trois labyrinthes pour trois apprentissages. 

  

Déjà accueilli à la Fabrique Dervallières en 2014, le projet SOLYME sera de nouveau en résidence au mois de mai à la Fabrique Chantenay, afin de finaliser les créations lumière et sonore. La Compagnie Unis-latéral sera heureuse de vous présenter son travail lors d'une ouverture publique le 21 mai. 

Ecriture chorégraphique et scénographique: Yvann Alexandre (Cie Yvann Alexandre), Gaëlle Bouilly (Cie 29x27), Emmanuelle Jan (Cie Unis-Latéral)
Conception, interprétation et écriture : Franck Ragueneau / Création Lumière : Jeanne Belhassen / Création Sonore : Enzo Bodo, Christophe Sartori 

www.unis-lateral.com 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

Vendredi 15 mai 2015 à 17h et 19h, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

LA JUSTE A UNE ETRANGE PUISSANCE DE SEDUCTION, NE TROUVEZ-VOUS PAS ?

par la compagnie Obsessive 

Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre, pas d'une performance, pas de danse, pas de jonglage.
Vous n'allez pas prendre de plaisir !!!
Ce qui est attendu de vous, car il est attendu quelque chose de vous ; ce n'est pas de regarder mais plutôt d'observer, d'écouter, de ressentir pour mieux réfléchir. 

Blanc est mort.
Jaune, Bleu et Vert étaient là.
L'un d'eux est coupable.
Qui ?
A vous de décider. 

La compagnie Obsessive a posé ses valises quelques temps à la Fabrique des Dervallières pour avancer sur son premier projet de création "La justice a une étrange puissance de séduction, ne trouvez-vous pas ?", et vous accueillera lors de sa sortie de résidence le vendredi 15 mai à 17h et/ou 19h. 

ATTENTION : l'entrée est gratuite mais sur réservation. Seulement 15 places sont disponibles par session ! Merci de réserver la vôtre auprès de Quentin Ellias, soit par mail : cieobsessive@gmail.com ou par téléphone : 06.64.09.27.34. 

Conception, mise en scène : Quentin Ellias.
Scénographie et photographie : Alexandre Meyrat Le Coz
Jeu : Florence Bourgès, Anne-Claire Carret, Armel Façon, Colyne Morange
Production : Cie Obsessive 

www.cieobsessive.com 

  

Jeudi 7 mai 2015 à 14h, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

LE SABLE DANS LES YEUX

par la compagnie Niouton Théâtre 

Margot, 10 ans, vit avec sa mère, handicapée. Celle-ci ne parle ni ne pleure mais brode des petits mouchoirs qui remplissent les armoires de la maison. Margot aimerait bien que sa mère aille mieux alors elle vide les armoires des mouchoirs et, avec une brouette, les porte jusque dans un arbre creux, afin d’éloigner le chagrin dans la forêt.
Pendant ce temps, dans cette forêt, un père part à la recherche de son fils qui ne revient pas. Et une louve et son petit attendent, pour calmer leur faim, une proie à se mettre sous la dent.
Margot arrivera-t-elle à faire disparaître le chagrin qui mine sa Maman ? 

Niouton Théâtre est une jeune compagnie de Théâtre d’objets et de marionnettes, implantée à Nantes. Elle est créée en 2009 à l’initiative d’Eline Léquyer, marionnettiste, diplômée de l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnettes de Charleville-Mézières (2008). 

Direction artistique et fabrication des marionnettes : Eline LÉQUYER. Mise en scène : Odile BOUVAIS. Interprétation : Rémi LELONG et Eline LÉQUYER. Scénographie : Caroline CORDIER. Lumières : François POPPE. Univers sonore : Carine LÉQUYER. Production : Hélène MERCERON. Diffusion : Géraldine BUON DE BAZELAIRE 

www.nioutontheatre.fr 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE 

  

Jeudi 7 mai 2015 à 18h30, Fabrique Chantenay-Bellevue,

30 place Jean Macé, Nantes 

BRAZIL

Céline Challet, Fabrice Lhoutellier et Damien Petit, musiciens, sont en résidence à la Fabrique Chantenay, pour travailler leur projet musical Brazil. 

 « On se balade, serein, sur une interminable plage pop de sable blanc. Et soudain, on se retrouve plongé au fin fond de luxuriantes expérimentations jazz issues de la forêt amazonienne. On se trémousse insouciamment sur des ambiances dansantes de carnaval, quand on se prend un coup de poing punk tout droit sorti d'une favela. Brazil, c'est la virtuosité de Pelé, l'amour du risque de Senna, la générosité de Lula, l'esprit d'aventure de Cabral, le raffinement de Cristina Cordula... Brazil est un groupe métissé pour qui la musique se conçoit comme une terre de contraste. Un groupe mystérieux aussi - il faut d'ailleurs que je pense à écouter ce qu'ils font un de ces jours. » Daniel Membre – Ouest France 

Céline Challet : guitare, clavier, chant  / Fabrice Lhoutellier : batterie, clavier, basse / Damien Petit : guitare, chant. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

________________________________________________________________________

AVRIL

  

Jeudi 30 avril 2015 à 14h et 19h, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

  

  

CHAMPIONS

par l'association UNCANNY 

CHAMPIONS s'inscrit dans « Le Catalogue des possibles », projet de création et de collection de pièces en danse, initié par Cédric Cherdel. Chaque pièce expérimente un procédé d'écriture différent. Ce catalogue s'emploie comme un manuel dans lequel le chorégraphe peut exister de manière autonome ou en relation avec les autres.  

La pièce CHAMPIONS est une recherche sur la transformation des gestes dansés et des codes de représentation issus de concours de danse de salon. S'inspirant d'une méthode de composition de Tatsumi Hijikata (fondateur de la danse Buto), la transformation agit comme une dissection des parties du corps, du mouvement, et crée un vocabulaire nourri par l'imaginaire.  

Actuellement en résidence à la Fabrique Bellevue-Chantenay pour la création lumière de CHAMPIONS, Cédric Cherdel vous invite à découvrir son travail en cours.  

« Dans cette pièce Cédric Cherdel semble explorer l’imaginaire du champion sur une chorégraphie où la virtuosité semble être fixée dans le domaine de l’absurde. » Alice Masson, chercheuse en danse. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

  

  

Jeudi 16 avril 2015 à 18h00, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

DU BOUT DES YEUX

par la Compagnie Favela 

Basée à Saint-Nazaire, la Favela Compagnie se compose de George Cordeiro et Leïla Ka. Un même parti pris les a réunis, celui de dépasser le vocabulaire Hip-hop, sans pour autant l'abandonner. La compagnie travaille sur le mouvement hip-hop et sur son extension, cherchant à déstructurer la gestuelle urbaine déjà établie à lui ouvrir de nouveaux espaces d'écritures, de nouvelles esthétiques.  

Actuellement en résidence, ils vous proposent de découvrir leur nouvelle création en cours d'élaboration. 

Conception et interprétation : George Cordeiro et Leïla Ka 

favelacompagnie.com 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

_________________________________________________________________________________ 

  

DÉCEMBRE

  

Jeudi 4 décembre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

  

NOVO

par Paulo Duarte 

photo@Paulo Duarte 

photo@Paulo Duarte 

Dans un espace urbain, des individus vivent ensemble, se croisent, se connaissent, ne se connaissent pas. Les spectateurs sont invités à suivre des personnages appartenant à une foule anonyme, dans un espace qui évoque les villes nouvelles et l’utopie dont elles sont porteuses.
L’espace, sans nom ni appartenance, fonctionnel et impersonnel, est une Babel moderne, où les personnages tenteront tout à tour de s’échapper, de mieux regarder, de profiter de la hauteur, d’être voyeur, de respirer, de s’imaginer en supers héros, de monter, toujours monter…
L’utopie est au centre de ce théâtre d’image qui porte un regard amusé sur la vie contemporaine et sur le désir ancestral de voler. 

LE REVE / LE PROJET
Le début du spectacle (entrée publique) présentera une installation plastique qui évoque le propos de la réflexion sur l'utopie et les villes nouvelles. Une masse de figures humaines (marionnettes et effigies) sont installées au sol en grand nombre. Une structure suspendue,de plusieurs panneaux et d'autres éléments évocateurs de volumes d'architecture, planent sur eux. Tel un rêve, un projet en devenir. 

NOVO questionne le désir des villes utopiques et leur existence, à l’instar d’une caméra qui pourrait regarder, dans le même laps de temps, les espaces du rêve, leur construction, la vie qui règne à l’intérieur, les paradoxes… 

Conception et interprétation : Paulo DUARTE
Collaboration artistique : Igor GANDRA
Scénographie et marionnettes : Paulo DUARTE / Michel OZERAY
Programmation et univers sonore : Morgan DAGUENET
Programmation, création lumière et régie générale : Fabien BOSSARD
Vidéo : Nicolas LELIÈVRE
Dramaturgie : Alexandre KOUTCHEVSKY 

www.mecanika.net 

  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

________________________________________________________________________ 

NOVEMBRE

Jeudi 20 novembre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

LES IDOLES

collectich NaturliF 

photo @ Scylla photographe 

D'Anne-Pauline Parc / Par le collectif NatürliF / Pièce dansée pour 5 comédiens, écrite et mise en scène par Anne-Pauline Parc, librement inspirée du film de Marc’O / Avec Jérôme Brethomé, Gaëlle Camus, Céline Grolleau, Cyril Guillou, Mélanie Pochat / Lumières Valentine Robert-Gaboriau / Musiques Romain Marsault, Stéphane Rousseau / Costumes, décor et accessoires NatürliF.  

Cinq personnages enfermés de leur plein gré ou par mégarde dans les rouages du succès, entrainés par les mécanismes de ce que d'aucun nomme "réussite". Cinq personnages venus d'ailleurs, portant leur rêve, leur ambition ou leur désillusion, évoluant à travers la danse, le chant, la parole ou le silence, dans les coulisses et les ramifications des Idoles Production et de sa maxime: "Si n'importe qui peut être quelqu'un, aussitôt qu'il devient quelqu'un, il n'est plus n'importe qui". 

NatürliF n’est pas hierarchisé, les rôles se transmettent et permutent, les artistes tous multi-casquettes, comédiens, danseurs, auteurs, metteurs en scène, régisseurs… mus par la même envie de faire un théâtre total, où chacun peut s’exprimer, s’essayer à différents « rôles », à différentes places, cherchant, à travers la poétique des corps et des mots, à inventer un univers, singulier et riche, à la croisée de différents arts, tentant d’exprimer les pensées qui animent, agitent, encombrent et passionnent. ” 

http://naturlifprod.wix.com/naturlifprod 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

 

 

 

Jeudi 13 novembre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes

1BAND2

Le groupe 1band4acrew (collectif 1name4acrew) sera en résidence à la fabrique Bellevue - Chantenay du 10 au 13 novembre pour finaliser sa dernière création combinant musiques et arts numériques : 1band 2.0 . Sur scène neuf musiciens, double batterie, double guitare, basse, clavier et section à vent, se donnent la réplique, plongés dans l’univers fantasmagorique de la dessinatrice Clémence Bourdeau animé par l'artiste/concepteur Pierre Gufflet .
 A l'occasion de cette résidence, le groupe vous présentera le temps d'une répétition générale un extrait de sa création le jeudi 13 Novembre à 18h30 à la fabrique Bellevue - Chantenay.
 La création complète sera jouée le vendredi 5 décembre à l'ONYX -St herblain dans le cadre de la programation de la Maison des Arts.  

Avec : 

Arthur Narcy : Batterie 

Fabrice L’houtellier : Batterie 

Jean-Jacques Bécam : Guitare 

Manuel Adnot : Guitare 

Jérémie Ramsak : Basse 

Laurent Hilairet : Claviers 

David Morand : Trompette 

Élie Dalibert : Saxophone alto 

Xavier Thibault : Saxophone Baryton 

Clémence Bourdeau : Dessins 

Pierre Gufflet : Diffusion vidéo 

http://vimeo.com/1name4acrew 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

_______________________________________________________________________________________ 

OCTOBRE

  

Jeudi 23 octobre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes

POP UP

par la Compagnie Écart 

photo@CieÉcart 

Le spectacle se présente sous la forme d’un livre pop up, fait d’éléments de papier, carton, plastique et bois léger, manipulé par les danseurs tel un jeu de construction. Les pages se tournent, la danse, la vidéo et le son se jouent des sens du spectateur jusqu’à troubler la perception des objets, entre rêve et réalité. Deux hommes et une femme accordent leurs corps délicats et puissants sur une musique électro et sons du quotidien. 

Pop up fait ressortir l’étincelle d’humanité qui éclaire le quotidien et anime l’immobilité. Un spectacle chorégraphique et plastique original. 

chorégraphe | danseuse : Anne Clouet
 artiste associé | danseur : Marc Têtedoie
 danseur | conception sonore : Gilles Ménard
 création | construction décor : Thomas Renaud
 création vidéo : Ollivier Moreels
 Production | régie : Juliette Pédard 

www.cieecart.fr 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

 

 

 

 

Jeudi 16 octobre 2014 à 18h30, Fabrique DERVALLIERES ZOLA

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes

JE VAIS RÉSOLUMENT M'ÉGARER

d’après Outrage au public de Peter Handke. 

Compagnie Je reste 

Mise en scène – Aurélie Mazzeo
 
 Interprété par – Charlotte Berthemet, Zoé-Sîan Gouin, Arnaud Ménard, Valentin Naulin 
  

« Vous vous attendiez à quelque chose.
 Vous vous attendiez peut-être à quelque chose d’autre.
 Vous vous attendiez sûrement à une belle histoire.
 Vous ne vous attendiez quand même pas à une histoire !
 Vous vous attendiez à une certaine ambiance.
 Vous vous attendiez à découvrir un autre monde.
 En tout cas, vous vous attendiez à quelque chose.
 Qui sait ? Vous vous êtes peut-être attendus à ceci.
 Mais même en ce cas, vous vous attendiez à autre chose. » 

Qu’est-ce qu’un public ? Qu’est-ce qu’une représentation théâtrale ? L’un et l’autre peuvent-ils interagir ? Les comédiens jouent-ils ? Le spectateur joue-t-il ? A quoi jouons-nous ? Qui êtes-vous ?
 Quatre comédiens déroulent le temps par la parole. Le sujet, c’est vous. Avec Outrage au public, la compagnie Je reste questionne la liberté de l’individu et son rapport à l’autorité, à la masse, et au théâtre. 

site internet de la compagnie : 

http://compagniejereste.fr/ 

  

Jeudi 16 octobre 2014 à 18h30, STEREOLUX Fabrique île de Nantes,

4 Bd Léon Bureau, NANTES

LE BUREAU DES UTOPIES

à l'envers 

Le bureau des utopies est à la fois une étape d’écriture pour une création musicale immersive, et une installation sonore autonome. Cette étape d’écriture est le bureau de Julie Seiller, elle y accueille les habitants du lieu où le bureau se pose, et propose qu’on vienne l’inviter à marcher... Chaque bal(l)ade s’effectue en tête à tête et est enregistrée, des questions jalonnent la marche... Ces  enregistrements deviennent ensuite matériaux sonores pour la création future « Champignon ne sait pas que feuille colle à lui ». Julie Seiller est comédienne, musicienne et chanteuse. Depuis une  dizaine d’années, elle travaille en collaboration artistique avec Benoit Gasnier, metteur en scène de A l’envers (Rennes). La démarche artistique de la compagnie questionne la relation au spectateur au sein de l’oeuvre qu’elle soit théâtrale, musicale ou plastique. Julie Seiller a été formée au théâtre sensoriel auprès de Enrique Vargas (Teatro de los sentidos, Barcelone) et garde ainsi dans son travail la question de la mémoire et des sens. Aujourd’hui, elle développe un travail qui allie création musicale, sonore, installation et performance autour du bureau des utopies, étape d’écriture pour «  Champignon ne sait pas que feuille colle à lui » : performance immersive musicale et sonore ou traversée sensitive d’un paysage utopique sonore... qui verra le jour à l’automne 2015. Ce projet est  proposé dans le cadre de la coopération entre Les Fabriques de la Ville de Nantes et Au bout du plongeoir à Rennes. 

Plus d’informations sur le site internet des fabriques : 

www.lafabrique.nantes.fr
http://www.theatrealenvers.fr/
http://julieseiller.bandcamp.com/ 

LE BUREAU DES UTOPIES sera présent dans le Hall de Stereolux à la Fabrique, 4 Bd Léon Bureau, Nantes: 

du 13 au 15 octobre de 11h à 14h
le 17 octobre 2014 de 11h à 18h
Entrée libre et gratuite 

Vous êtes les bienvenus au bureau des utopies pour proposer à Julie Seiller une bal(l)ade que vous aurez choisie et dont vous seul(e) déterminez la durée et le parcours... 

Prise de rendez-vous : 

- au bureau des utopies, Stereolux à la Fabrique 

- par mail : bureaudesutopies@gmail.com
l’installation du bureau des utopies propose
différentes marches utopiques sonores à
« visiter » avec un kit utopique
http://bureaudesutopies.cd.st/ 

UN JEUDI DES FABRIQUES 

le 16 octobre 2014 à 18h30 

Hall de Stereolux à la Fabrique,
4 Bd Léon Bureau, Nantes 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

  

  

Jeudi 9 octobre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

DÉCROIRE, ESSAI DE SOUS-RÉALISME

par Dreamcatchers 

photo@Marie Rual 

Décroire, essai de sous-réalisme propose un questionnement de la fabrication du récit imaginaire et tente d’amorcer un éveil face à une proposition donnée qui ne sera pas univoque mais complexe, archaïque, réflexive et ludique. L’écriture de la pièce tissée de processus et matériaux singuliers amorce l’apparition d’un théâtre qui ne serait plus seulement euclidien mais intégrerait les multiplicités perceptives du corps.
 
 Partant de ce postulat, Corinne Duval choisit de se désaisir : « Décroire s’abreuve de tout ce que l’esprit charrie. Décroire est un débordement dépossessif. Décroire me déblaie. Décroire me désaffecte. Décroire nous inclue. Décroire nous fait rire, jouir de ce que nous avons de tout simple : faire une mayonnaise pour manger des crabes, faire un tour de vélo, boire un verre d’eau, rêvasser. » Comment au travers de la danse, le corps soutient son esprit dans son effort de se défaire des croyances qu’il s’est forgé ? 

Conception : Corinne Duval 

Regard extérieur: Benoît Lachambre 

Interprétation : Corinne Duval, Matthieu Prual 

et en alternance Lucie Collardeau et Elise Lerat 

Matières sonores : Matthieu Prual 

Lumière : Bertrand Edet 

Régie son : Matthieu Fisson 

www.ciedreamcatchers.net 

ENTRÉE LIBRE

  

Jeudi 2 octobre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

LAYENN

par Layenn 

photo@Layenn 

Formé en Janvier 2013, Layenn se veut résolument atypique dans le paysage pop actuel.
Ce groupe Nantais donne une large place aux percussions, aux claps, aux harmonies vocales, au service d’un chant incisif et généreux.
Leurs mélodies entêtantes se mêlent à des textes évoquant le côté sauvage et animal de l'être humain. De ce regard sombre, Layenn prend le parti de faire une musique colorée et percutante. 

Paroles et Musique
Auteur : Erwan Noblet / Compositeurs : Erwan Noblet et Benjamin Beduneau 

Liens :
www.facebook.com/showlayenn
www.layenn.com
www.soundcloud.com/layenn 

ENTRÉE LIBRE

  

_____________________________________________________________________________________ 

SEPTEMBRE

Jeudi 25 septembre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

L'ENFANCE DES HÉROS

par Bouskidou, mis en scène par Hervé Guilloteau 

photo@Bilgou 

"AU COMMENCEMENT ...
Depuis des années nous avions l'idée d'aborder un sujet historique mais nous n'avions pas encore trouvé la bonne articulation.
Comment allier une écriture contemporaine à un thème un tantinet didactique ? C'était une interrogation.
Ne pas mettre de côté notre esprit de dérision. C'était une contrainte. Pour ce faire, nous avons décidé d'imaginer une enfance aux grands hommes qui ont fait l'histoire de France et d’ailleurs : Attila, Jeanne d'Arc, Louis XVI, Charles de Gaulle …
Elle est là l'idée, on colle à l'Histoire et on va en profter pour se la ré-imaginer.
En plein dans l’actualité avec ces controverses sur l’apprentissage de l’histoire en classe, sur le rôle de l’historien et du succès des vulgarisateurs.
Il y a là matière à échanges ... 

  

LE PROJET 

nous voici avec l’idée malicieuse de raconter en chansons la prime jeunesse d’une vingtaine de grands personnages, de façon totalement irrespectueuse et déjantée comme il se doit, mais avec une petite idée derrière la tête bien sûr. Puisque nous, chroniqueurs caustiques du monde de l’enfance, allions parler de l’histoire et de ses acteurs pourquoi ne pas nous amuser à nous jouer du temps et trouver là une manière de continuer nos musicales chroniques.
Le parti pris est d’imaginer quels enfants de huit ans seraient aujourd’hui Napoléon, Mona Lisa ou Louis XVI, leur entourage, leurs prédispositions, leurs envies, leurs rêves, leurs désillusions..
Et si nous regardions aussi nos gamins d’aujourd’hui et cherchions les rapports, les similitudes et les ressemblances avec leurs ancêtres lorsqu’ils étaient, eux aussi, enfants.." 

BOUSKIDOU
- est une marque déposée depuis 1995
- est une aventure humaine de quatre garçons dans la brise du grand ouest :
Jean-Michel VINCHON (batterie)
Philippe CROCHET (guitares)
Jean-Michel MAILLARD (guitares)
René BERANGER (chant)
- est un bon moyen de raviver l’entente cordiale entre parents et enfants
- est contre la connerie universelle même au niveau local
- est un acronyme dont on vous laisse deviner le sens
- est sur la route depuis qu’on a inventé la roue (ou pas loin!) des milliers de
spectacles jalonnent son parcours ainsi que des centaines de milliers de petits
spectateurs qui sont - pour beaucoup - devenus grands.
- est un rassemblement de bonnes volontés qui se sont regroupées en SCOP (société
coopérative ouvrière de production) pour gérer leur petit artisanat
- est très très favorable à un monde d’amour et de paix
- est ce que l’on fait de mieux dans le genre ou alors c’est vraiment beaucoup plus
cher !
- est le nom d’un pôle enfance à Sablé / Sarthe et d’un centre de loisirs à Magny les
Hameaux
- est aussi propriétaire d’un petit bout de terrain sur la toile mondiale avec une
boîte aux lettres à l’entrée du jardin :
www.bouskidou.com
contact@bouskidou.com
facebook : bouskidou rock ‘n mômes 

BOUSKIDOU
- n’est pas une garderie
- n’est pas le dernier rempart contre la barbarie
- n’est pas reconnu d’utilité publique
- n’est pas plus exhaustif que l’encyclopédie Universalis mais on y travaille
- n’est pas la réincarnation de Françoise Dolto
- n’est pas responsable de toutes les bêtises perpétrées par les gamins de retour à la
maison
- n’est pas né de la dernière pluie et ne se laisse pas berner par la poudre aux yeux
- n’est pas à l’URL www.culture.gouv.fr/bouskidou 

ENTRÉE LIBRE

  

Jeudi 11 septembre 2014 à 18h30, Fabrique Bellevue-Chantenay,

30 place Jean Macé, Nantes 

LA MAISON

par The Floating Roots Orchestra 

photo@Sifichi 

The Floating Roots Orchestra est un ensemble musical à géométrie variable conçu et dirigé par le compositeur nantais Mathias Delplanque

Depuis sa fondation en 2007, ses créations ont revétu différentes formes, allant du concert au disque en passant par l’installation sonore, la performance et des formes de spectacle hybrides. 

Mathias Delplanque a conçu The Floating Roots Orchestra comme une “cellule d’intervention sonore” lui permettant d’envisager la création musicale dans sa relation à l’espace. Son projet consiste à investir des espaces spécifiques et à composer avec eux. Il parle en ce sens de musique in situ. Il s’agit pour lui de tourner le dos au dispositif scénique des salles de concert classiques et de jouer dans et avec l’espace - “jouer d’un lieu”, comme le dit le philosophe Bastien Gallet dans son essai “Composer des étendues, l’art de l’installation sonore”. 

Le dispositif d'échange entre La Fabrique (Nantes) et Au Bout du Plongeoir (Tizé), va permettre au Floating Roots Orchestra de commencer à travailler sur une nouvelle création nommée "La Maison" (titre de travail). Grâce à deux résidences en septembre 2014, l'une à L'Olympic à Nantes, l'autre sur le site de Au Bout du Plongeoir, cet ensemble va pouvoir expérimenter in situ ses recherches de création sonore live et spatialisée. La résidence à L'Olympic sera l'occasion de travailler à l'échelle de ce bâtiment mythique, en exploitant ses divers espaces et niveaux. Une expérience avec le public sera proposée dans le cadre d'un "Jeudi de la Fabrique". La résidence à Au Bout du Plongeoir permettra à l'ensemble de travailler sur un espace extérieur et de confronter ses recherches aux éléments naturels qui entourent le Manoir de Tizé. Une expérience avec le public sera proposée le vendredi 26 septembre dans le cadre du "Week end à Tizé". 

ENTRÉE LIBRE

  

  

Jeudi 4 septembre 2014 à 18h30, Fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

HOARSE

Compagnie Frasques

photo©Stéphane Bellanger 

  

En sortie de résidence de la fabrique Dervallières-Zola, le quartet Hoarse présente un nouveau programme de compositions originales. Ce jeudi de la fabrique sera l'occasion d'échanger autour de leur travail.  

Après avoir croisé le fer dans de multiples contextes –duo, trio (Un)Sung, Frasques Orchestra, le tandem Pierre-Yves Merel / Guillaume Hazebrouck présente un nouveau quartet synthèse de leurs expériences. Hoarse sculpte à même le jazz un univers rocailleux et brut. Écritures elliptiques, mélodies ambivalentes, sont le point de départ de développements improvisés combinant lyrisme et abstraction. Au fil de thématiques singulières, le quartet dévoile une poésie propre, rugueuse et parfois spectrale.   

*Ils seront le 27 septembre à 19h au Pannonica pour y fêter les 20 ans.  

Arnaud Lechantre, batterie / Fred Chiffoleau, contrebasse / Guillaume Hazebrouck, Fender Rhodes /Pierre-Yves Merel, sax ténor 

ENTRÉE LIBRE

http://www.frasques.com/ 

  

_________________________________________________________________

JUILLET

Jeudi 3 juillet 2014 à 18h30, fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes  

RHIZOMES

Par le collectif Allogène  

photo@Allogène 

Le collectif Allogène propose, après une semaine de recherche à la fabrique Dervallières, un temps de partage autour du début du laboratoire  « Rhizomes ». Ce temps pourra prendre la forme de discussion, de présentation de texte, de matière chorégraphique… Acteurs/Danseurs entament une recherche chorégraphique, avec comme inducteurs un extrait de cours sur le cinéma (la reproduction du mouvement), différents textes sur la tragédie, et  la « stupide danse » de chacun.  

http://www.allogene.net/  

ENTRÉE LIBRE 

___________________________________________________________________                                                                                                                            

JUIN 2014

Jeudi 26 Juin 2014 à 18h30, fabrique Dervallières-Zola,

19 rue Jean-Marc Nattier, Nantes 

MÉTÉORES

La constellation artistique Météores  présente une série de propositions performatives, entre ouverture sur atelier d’artiste et miniatures spectaculaires. Ce collectif se rassemble et met en pratique les recherches individuelles et collectives de ses acteurs/trices.C'est un espace partagé de recherche, dédié à la création et à la culture chorégraphique élargie, fondé en 2010 et implanté à Nantes depuis 2013, dans lequel chaque artiste porte un projet esthétique et politique singulier. Il réunit actuellement Émilie Combet, Aline Landreau, Laurie Peschier-Pimont, Agnieszka Ryszkiewicz. D'autres artistes le rejoignent en fonction des projets et des collaborations : Volmir Cordeiro, Beatriz Setién. Constellation artistique et outil administratif mutualisé, Météores pose l'intention collective d'agir pour l'art et la société, et permet la production et la diffusion d'une multiplicité de formats artistiques : objets chorégraphiques, objets plastiques, objets sonores, éditoriaux et pédagogiques. 

Nuage, 2007, Reynald Drouhin
Dessin à l'encre blanche sur papier noir, 32 x 24 cm. 

  

http://meteoresproduction.tumblr.com/ 

ENTRÉE LIBRE 

  

Jeudi 12 juin 2014 à 18h30, fabrique Dervallières-Zola

PRINTEMPS CORÉEN avec Nant/co

Le collectif Nant/Co est le fruit d’une rencontre artistique entre les musiciennes coréennes Joo-Seon CHO, E’ Joung-Ju et les musiciens nantais François Ripoche,  Daniel Givone, Gustavo Ovalles et Simon Mary. 

Ces artistes aux trajectoires musicales singulières travailleront pendant leur résidence à la Fabrique Dervallières-Zola des oeuvres originales adaptées et présentées lors de la  deuxième édition du festival Printemps Coréen qui se déroulera du 13 au 21 juin 2014. Aux superbes adaptations musicales de morceaux issus du répertoire du P’ansori, réalisées par les artistes de Nant/Co  alterneront des oeuvres des compositeurs Soon-Jung SUH, Young-Sil KIM et E’ Joung-Ju réarrangées pour l’occasion. Après quelques extraits musicaux, les artistes pourront échanger avec le public sur la nature de la collaboration artistique entre Coréens et Français. 

 Joo-Seon Cho - chant et percussion, E’Joung-Ju - Gômoungo, François Ripoche -  Saxophone, Simon Mary - Contrebasse, Daniel Givone – Guitare, Gustavo Ovalles - percussions. 

_______________________________________________________

MAI 2014

  

Dimanche 18 mai, 18h30, fabrique Bellevue-Chantenay

LA LUNA / actions collectives

ENTREE LIBRE 

 « PRENDRE PLACE DANS LA VILLE » 

Installation / Activation / Performance 

ARTS PLASTIQUES ET VISUELS / ESPACES À VIVRE 

Après une semaine de résidence à la Fabrique Chantenay, le collectif active 3 temps d'installations performances artistiques. Il s'agit de proposer une autre manière de dessiner les usages d'un monde à vivre ensemble (scénographie, peinture, dessin, vidéo, danse contemporaine, écriture-lecture, art sonore). 

Ces performances de « créations partagées » réunissent l'énergie créatrice de différents professionnels et amateurs (habitants, plasticiens, musiciens, écrivains, chorégraphes et travailleurs sociaux)  

  • « LA VILLE LA NUIT » la ville sommeille, s'éveille dans un clair-obscur...
  • « LA VILLE LE JOUR » La ville s'anime, les habitants s'activent, les passants se promènent, observent et s'assoient...
  • « FAIRE USAGE DE JARDIN » Au pied des immeubles, jardiner, semer, prendre son temps au nez de tous les trafics... 

* Les acteurs des « Actions collectives » sont : Atelier Bricolage des Dervallières , Atelier Look , Arlène, Le Faire Savoir CLCV, Atao , Kalz a Dud , Le Dernier Spectateur , La Conserverie , La Luna.  

  

  

Mercredi 28 mai 2014, 18h30, fabrique Bellevue-Chantenay

compagnie UN JOUR FOR REVEUR - LA VALSE DES ANGES

ENTREE LIBRE 

Ce spectacle chorégraphique met en scène deux femmes anges , qui à la fois sont proches par la danse et leurs désirs de s'incarner et vivre leur féminité, et à la fois très différentes par leurs choix de mouvements pour exprimer cette façon d'exister, de résister ou d'aller vers la vie. Ces femmes, personnages alourdis par des manteaux, des vestes, comme de secondes peaux , vont transformer le rapport au temps, évoluer entre envol et chute, rapidité et lenteur, mort et renaissance, danse mélancolique et sensualité. Au sol des papiers flottent, un escabeau et des chaises pour accéder au ciel, des costumes  pour nourrir la pièce et l'imaginaire, et une création sonore pour voyager plus loin encore... De quoi  nous ouvrir à la joie "d'être" tout simplement. 

 La Chorégraphe Noëlle Dalsace, accompagnée de la  danseuse Armelle Gassie s'appuie aussi sur l'univers du film "les ailes du désir " de Wim Wenders, ainsi que de son imaginaire issu des arts du cirque, du clown en complément de la danse contemporaine et du contact. 

__________________________________________________________________ 

AVRIL 2014

  

Compagnie Shayela : LE PLI DU ROSEAU (titre provisoire)

Mercredi 30 avril 2014, 15h, fabrique Dervallières-Zola

ENTREE LIBRE 

photo@Alban van Wassenhove 

"La beauté naît dans le calme de la présence" 

Eckart Tolle 

Lors de cette présentation publique, Sandrine Kolassa nous fera partager le résultat de ses débuts de recherches chorégraphiques. Elle travaille un solo à partir de l'enseignement d'Eckart Tolle, écrivain spirituel et conférencier résident Canadien 

Cette pièce est une tentative d'incarnation consciente du moment présent sur scène, générant par cette expérience une gestuelle parfois chaotique, en tension, proche d'une forme de folie, parfois poétique, sensible, suspendue, avec toutes les strates que comporte la frontière entre deux états. 

La compagnie Shayela est installée à Caen en Basse Normandie. Cette résidence sera l'occasion d'un échange avec un public nantais. 

conception et interprétation : Sandrine Kolassa, création plastique : Doriss Ung, images et vidéo : Alban Van Wassenhove, univers sonore :Périg Villerbu, regard : Philippe Rouaire 

  

  

TIPS OF THE LIPS

Mercredi 30 avril, 19h30, fabrique Bellevue-Chantenay

ENTREE LIBRE 

crédits@Fabien Roux 

Nouveau venu dans l’univers électro-pop nantais, le projet Tip of the Lips, créé en septembre 2013 autour d’Elodie Balthazard (chanteuse de Twenty-One Cigarettes et ex-membre des Black Cherry Cirkus ) et de 2 musiciens, Mélanie Silve (Moonshdows) et Dorian Moreau (Sheltermind) , revendique une pop acidulée, faite de rythmes world et de touches électro, rappelant des groupes comme Chaos Chaos, Metric ou encore Ian Fays. Depuis sa conception, il y a sept mois à peine, Tip of the Lips a su créer son propre répertoire, sortir un 1er EP 5 titres intitulé « The Last Frontier » (autoproduction- distribution Wiseband ) et être programmé dans plusieurs cafés-concert et salles de musiques actuelles de la région nantaise, mais aussi à Paris et à Londres.
 Sur scène Tip of the Lips attise la curiosité au milieu de leur décor de tétraèdres rose bonbon et incite l’auditeur à venir découvrir ce qui se cache derrière ces jolies formes triangulaires, une énergie débordante où chacun change d’instruments et joue avec les sons pour laisser place à un live tout en couleur Cette résidence à la fabrique de Chantenay sera l’occaion pour le groupe d’expérimenter des effets lumière et son pilotés depuis la scène via une une sorte de batterie MIDI ; les artistes profiteront de ce jeudi(s) des fabriques pour échanger avec le public sur ce dispositif et son rendu sur scène. 

Elodie Balthazard : chant / guitare acoustique / machines 

Mélanie Silve : chœurs / clavier / basse 

Dorian Moreau : guitare / basse 

  

Collectif PASSAGES : AN MANQUE

jeudi 24 avril 2014, 18h30, fabrique Dervallières-Zola

ENTREE LIBRE 

“C’est l’amour seul qui peut me sauver et c’est l’amour qui m’a détruit” 

Sarah Kane, "manque" 

Il s’agit de faire du plateau un espace de recherche autour de l’idée de manque. De questionner sur ce qu’est le manque. La pièce de Sarah Kane sert de base à la réflexion et au travail sur le rythme, la poésie, l’énergie de la langue et la mosaïque de sensations que dégage ce texte.Comment traduire sur le plateau et dans les corps ce cri d’amour? Le collectif Passages est un regroupement d'artistes pluridisciplinaires. Cette jeune compagnie (créée en 2011) cherche une esthétique organique, partant du texte et s'appuyant sur un travail sonore, visuel et corporel au rythme très singulier. Cette résidence à la fabrique des Dervallières est un laboratoire dont ils nous ouvrent les portes ce jeudi. 

Mise en scène : Cécile Trichet
Avec : Maxime Bonnin, Colyne Morange, et Iris Tlemsamani
Collaboration artistique : Juliette Bonhème et Guillaume Besnier-Darnay 

  

Compagnie Shambhû-mâ : JYOTHI

jeudi 17 avril 2014, 17h00, fabrique Dervallières-Zola

ENTREE LIBRE 

photo @ Val.K 

Pârvatî Rabiller nous présente lors de cette ouverture au public son travail autour du cycle des saisons, qui s’entoure de couleurs, de textures et d’émotions particulières. Sur une musique électro-organique, la danse, les jeux de lumières et les manipulations de tissus expriment les influences de ces changements, des naissances et des renaissances....
Pârvatî Rabiller est la chorégraphe de la compagnie nantaise Shambhû-Mâ fondée en 2011. Après ses débuts dans la danse moderne-jazz et classique, elle se spécialise en danse indienne traditionnelle, et s’initie au Kalaripayat, art martial du Kerala (Indedu sud). Ces enseignements en font aujourd’hui une artiste aux mouvements uniques et métissés, aux croisements des danses asiatiques, contemporaines et urbaines. 

  

FRANÇOIS RIPOCHE SOLO / "TABOU" de Friedrich W. Murnau

ciné-concert

Vendredi 4 avril 2014, 18h30, fabrique Bellevue-Chantenay

  

Un « live » en solo qui évolue ….

crédits @Philippe Bertheau 

Rencontre d’un musicien, François Ripoche (Francis et ses peintres, Katerine…) et d’un film, « Tabou» de Friedrich W.Murnau, dernier film de ce grand cinéaste allemand mais aussi dernier film muet d’Hollywood ! En 1929, Murnau s’embarque dans les mers du sud pour y tenter une aventure cinématographique avec Robert Flaherty (père du documentaire) : naît alors cette tragédie à la fois antique et résolument moderne.François Ripoche s’empare de ce chef d’œuvre et joue en direct une bande son qui allie musique jouée, éléments de musiques enregistrées (samples) et ambiance sonore, il œuvre ainsi dans un esprit minimaliste et non illustratif et laisse une part à l’improvisation.En résidence à la Fabrique Chantenay, François Ripoche souhaite revisiter ce projet sous une forme plus spectaculaire et faire évoluer sa partition. 

Présentation suivie d'un échange avec l'artiste 

 François Ripoche / saxophone / batterie / machines électroniques / chant 

  

_______________________________________________________________________ 

MARS 2014

  

LEDEUNFF

Jeudi 27 mars 2014, 18h30, fabrique de Bellevue-Chantenay

LEDEUNFF 

LEDEUNFF est le projet solo de David Le Deunff, chanteur guitariste d’HOCUS POCUS. Il a 30 ans, une afro vissée sur la tête et une voix unique, aussi rocailleuse que lumineuse. Le Deunff est un artiste insaisissable, léger et grave à la fois, un musicien libre qui séduit naturellement par sa simplicité́, son enthousiasme et sa sincérité. 

En résidence à la fabrique de Chantenay, il travaille la sortie de son premier album : MY STORM

David Le Deunff :    chant / guitare 

Hibu Corbel :          batterie / chant 

Hervé Godard :       claviers / chant 

  

LEDEUNFF, premier EP : MY STORM 

  

DIGITAL SAMOVAR : POUCETTE

Jeudi 20 MARS 2014, 10h, fabrique de Bellevue-Chantenay

_________________________________________________________________________________ 

FEVRIER 2014

En Février, 2 Jeudi(s) en 1 aux Dervallières !

L'association Uncanny et la compagnie Energumen, toutes deux en résidences à La Fabrique Dervallières présentent et partagent leur travail.

Rendez-vous le jeudi 20 février à 18h30 ! 

UNCANNY  

Après des études en Arts, Cédric Cherdel se forme à la danse auprès du CCN de Tours (Bernardo Montet),  puis dans la licence pro du danseur « De l’interpète à l’auteur »  au CCN de Rillieux La Pape (Maguy Marin) et au CNDC d’Angers, formation Essai (Emmanuelle Hyunh). En 2013, Il s’installe à Nantes où il développe un travail au croisement de sa pratique de la danse et du massage thaï.  

 Cédric Cherdel développe à La Fabrique Dervallières le projet DANSE(S) COURTE(S), Catalogue des possibles. C'est une recherche sur la transformation des gestes dansés et des codes de représentation. S’inspirant d’une méthode de composition d’Hijikata, la transformation agit comme une dissection des parties du corps, du mouvement et crée un vocabulaire nourrit par l’imaginaire. 

ENERGUMEN  

La compagnie Energumen est née en 1998 à Rennes pour s'installer en 2001 à Nantes, son travail s’appuie sur le théâtre gestuel, le clown, et la manipulation d'objet.  

« Enfants de la transe » est le 5ème projet de création de cette compagnie nantaise. L'enjeu de ce projet est de faire co-exister une dramaturgie théâtrale avec une fantaisie gestuelle acrobatique.  

Trois frères : Youri, Mud et Argo sont réunis pour faire le deuil de leur père. Par l'intermédiaire de sa voix enregistrée, ce père, leur donne une mission posthume : ils doivent partir tous les 3 pour un voyage dont l'objectif final est la dispersion de ses cendres... 

La fratrie part avec les cendres du défunt pour un voyage imaginaire. Ce road  théâtral et circassien se déroule dans l'appartement du père. Ils inventent ensemble ce voyage en détournant les objets et en transformant l'espace scénique, évoluant dans un univers gestuel, acrobatique et décalé. Une bande sonore et musicale accompagne les étapes de ce voyage , en concrétisant l'imaginaire des lieux traversés. La perte du père entraine une perte des repères, alors les trois fils ritualisent, entrent dans la transe. Par le jeu, ils accueillent un drame en lui donnant une dimension poétique et burlesque sous le signe du cirque.  

--  

Au plaisir de vous y rencontrer et de partager autour d'un verre convivial !  

La Fabrique Dervallières
 19 rue Jean-Marc Nattier - 44100 Nantes
 Bus C3 (Bd de la Baule) - Arrêt Delacroix
 Bus L22 (Hermeland) - Arrêt Poincaré 

_________________________________________________________________ 

JANVIER

En Janvier, 3 Jeudi(s) des Fabriques d'exceptions !

Elmer Food Beat, Mixcity et l'Orchestre National de Jazz...

Jeudi 9 Janvier - 18h30
Elmer Food Beat - Rock
Voici Les Rois du bord de mer, titre de ce nouvel opus. Elmer Food Beat a invité le réalisateur artistique Matthieu Ballet (Miossec, Alain Bashung, Alexis HK ...) à se pencher sur leur libido.
Entrée libre sur présentation d’un carton à retirer à la Direction du Développement culturel aux heures de bureau ou du Lundi 6 Janvier au Mercredi 8 Janvier de 12h à 14h à la Fabrique Chantenay-Bellevue 

-- 

Jeudi 16 Janvier - 18h30
Mixcity - Funk / Brass band
Après quelques années sur les routes,  MIXCITY signe son retour avec un projet fort :  Nola's Mood est un condensé des pratiques soul, jazz, électro et un clin d'oeil appuyé à la Nouvelle Orléans. 

-- 

Jeudi 23 Janvier - 18h30
Orchestre National de Jazz - Evènement
L’ONJ change de directeur artistique et de musiciens pour repartir sur une création inédite et itinérante nommée « Europa ». 

-- 

RENSEIGNEMENTS
www.lafabrique.nantes.fr / 02.40.41.65.67
La Fabrique Chantenay-Bellevue
30 place Jean Macé - 44100 Nantes
Bus C1 (Gare de Chantenay) - Arrêt Jean Macé 

DIRECTION DU
DEVELOPEMENT CULTUREL
Impasse Saint Laurent
44000 NANTES
Arrêt FOCH CATHEDRALE OU SAINT PIERRE 

_________________________________________________________________________________ 

DECEMBRE

  

Jeudi 12 décembre : La compagnie "La Caravelle Théâtre" nous fait voyager.

Étape de travail pour la pièce "Les Distraits"

Mis en scène par Juan Pablo Miño - La Fabrique Bellevue-Chantenay à 18h30 - Entrée Libre

L'équipe de La Caravelle vous propose d'assister à une étape de travail des « Distraits », pièce de théâtre contemporaine.
« Les Distraits » raconte deux sœurs, Isabella et Miryam, et un frère, Martin, ce dernier vivant encore avec l’aînée. L’absence des parents n’est pas expliquée. Ce que nous savons, c’est que ces jeunes gens vivent dans un pays qu’ils ont quitté enfants, pour ensuite y revenir. Il y a aussi Sebastian, un compagnon dont la fidélité est à la mesure de la situation exceptionnelle que vivent ses amis, et qui vient trouver dans ce foyer atypique la chaleur qu’il lui manque par ailleurs. La pièce débute sur une scène du quotidien qui témoigne de l’élan – tantôt spontané et tantôt volontariste – qui pousse ces personnages les uns vers les autres. L’arrivée d’Omar, un inconnu dont le parcours ressemble de façon troublante à celui de leurs parents, servira de révélateur des douleurs, des héritages revendiqués ou non, des vides que portent avec eux chacun de ces enfants.
La compagnie propose un théâtre chaud et engageant, La pièce de théâtre sera diffusée pour la première fois au Théâtre Universitaire de Nantes en mars 2014.
Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger lors d’un verre convivial ! 

infos : 02.40.41.65.67 

_________________________________________________________________________ 

SEPTEMBRE

Jeudi 12 septembre : Colyne Morange et Stomach Company présentent "Bords de Rond-Point - Titre provisoire"

C'est la rentrée à la Fabrique! Venez découvrir un nouveau projet dans une Fabrique Chantenay qui sent le neuf!

Rendez-vous à la Fabrique Chantenay à 18h30!

Démonstration d'une vingtaine de minutes suivie d'un pot convivial sous le signe de la rentrée à la Fabrique! 

  

En mémoire des victimes d’un attentat passé, la création d’un mémorial est décidée. Une jeune artiste est choisie pour réaliser ce projet. Elle propose un immense rond-point comme lieu de commémoration et s’entoure de trois autres artistes pour concevoir une oeuvre d’art total. Lors d’une soirée commémorative que les créateurs ont organisée afi n de dévoiler leur projet au grand public, ils invitent les citoyens à participer à leur recherche. Entre cérémonie offi cielle et performance, ce spectacle raconte l’histoire de 4 artistes qui tentent de commémorer un acte de violence, oublié, dont plus personne ne se préoccupe. Il sera créé au Théâtre du Champ de Bataille à Angers en décembre 2013, et au TU Nantes en février 2014.
C’est la troisième création de Stomach Company, structure de théâtre pluridisciplinaire dirigée par Colyne Morange. Après Ô l’Air Frais des Bords de Route, créé au Lieu Unique (2010) et au TU (2011), Bioround-G créé à la Place, la Fabrique à Trempolino (2012), la compagnie développe un projet, créé entre Nantes et Berlin. Ses objectifs artistiques : questionner la place du public dans le spectacle vivant et chercher de nouveaux langages scéniques pour parler de l’aujourd’hui. 

Texte : Stomach Company 

  

________________________________________________________

JUILLET

Jeudi 11 juillet : Venez découvrir une étape de travail du projet "Triangle" de la Compagnie des Gens Debout

Rendez-vous à La Fabrique des Dervallières à 18h!

  

  

Triangle, la nouvelle création de La Compagnie des Gens Debout s’intéresse au regard que nous portons en France sur Israël / Palestine. Triangle l’histoire d’amitiés, en partie épistolaires, entre Latiffa en Palestine et Maud qui vit à Paris avec Amit, israélien. Ses personnages s’aiment  au-delà de leurs cultures, de leurs passés, de leurs religions. Ils s’accrochent les uns aux autres, à distance, pour survivre, avancer, et donner un sens à leurs combats, à leurs vies. Ils ont plus que tout besoin les uns des autres. Comment perçoit-on ce confl it du point de vue de la  France ? L’idée de l’échange épistolaire vient aussi de l’endroit où je me situe par rapport à ce confl it, en France. L’endroit d’où je parle. La vision du conflit est-elle biaisée ? Comment la distance éclaire-t-elle le rapport à l’individu, au collectif, à la liberté ? Comment vit-on dans un pays en guerre, dans un pays qui fait la guerre, et dans un pays qui observe la guerre ? N’a-t-il pas lui aussi les germes de la guerre en lui ? Ces pays peuvent-ils s’infl uencer ? Ces peuples peuvent-ils s’aider ? Comment le plateau de théâtre met-il en lumière ces questions ? Nous appréhenderons ces lieux en guerre, ou ouverts et questionnerons la notion de liberté à travers ses limites, ses frontières, ses passerelles vers un autre monde. La liberté est-elle là où on l’attend ? 

Texte : Cie Des Gens Debout 

  

C'était jeudi à la Fabrique

La Luna, Rapacité et le magazine Fragil présentaient leur projet d'échange avec la ville de Kairouan en Tunisie : Réciprocité

  

 Présentation du projet avec Laure, Anne, Romain et Logan. 

  

A travers différents médias, ce projet collectif montre Kairouan de l'après Révolution. 

  

Clip de Rapacité 

  

  

  

Portraits d'enfants tunisiens, par Fragil                                        Projection d'une vidéo de La Luna 

                                                          

  

  

  

Une rencontre conviviale autour de pâtisseries tunisiennes 

  

  

MAI

Le Collectif des Fils d'Euduque présente et partage sa création : "Le Bol des Ducs"

  

JEUDI 30 mai, 18h, Fabrique des Dervallières

  

  

  

Le Bol des Ducs est un appel visuel et sonore à la naïveté. Celle-là même que nous délaissons trop souvent à nos souvenirs et notre enfance. Celle-là même qui nous permet d'échanger de façon brute, spontanée, sincère. Vraie. 

L'être naïf est comme un rapace nocturne volant dans les rues de nos villes ; c'est un Grand-Duc cherchant chez les Autres une nourriture, un savoir. 

 L'idée de cette rencontre à laquelle vous convie le Collectif est de partager un moment de naïveté révélé par des musiciens, danseurs, comédiens, techniciens, issus autant du milieu du théâtre que de la danse, du cirque ou du concert. 

C'est entre sonorités post-rock et confrontations boxées que le Collectif vous invite autour d'une première forme scénique d'environ 15min où vous pourrez venir partager ce bol de la naïveté, le Bol de ces Ducs. 

En résidence à la Fabrique des Dervallières depuis le 20 mai 

  

  

  

  

  

Vue d’elles, Rapacité Production, ACCOORD, La maison de quartier des Dervallières, La Luna, Le magazine Fragil présentent et partagent leur travail :

«Réciprocité, coopération artistique entre Kairouan et Nantes»

  

 Il n’y a jamais une seule manière de raconter une histoire. Alors, racontons nos histoires. Celles de plasticiens, de musiciens, de femmes de quartier, d’animateurs et de journalistes partis à la rencontre de Tunisiens. 

L’histoire : mettre en place une maison des habitants dans le quartier populaire de Dar El Amen, à Kairouan.Lors de cette soirée, le collectif ouvre ses carnets de bord et témoigne, par le multimédia et le récit, d’une coopération artistique et sociale dans la Tunisie de l’après-révolution. D’une expérience humaine, d’un quartier à l’autre, pour réfléchir aux manières de faire société, par la création et la réciprocité

Le collectif est parti en novembre dernier à Kairouan. Cet échange fait suite à de précédentes coopérations avec la Tunisie. 

Vue d'elles, Rapacité Production, ACCOORD, La Maison de Quartier des Dervallières, La Luna, Fragil 

______________________________________________________________________________ 

FEVRIER

  

Stéphane de la Compagnie Bissextile présente et partage son travail "mur mur"

«Ma vision de la société actuelle est dominée par le constat de l’effacement des actes et du glissement de leur signification. Je m’intéresse aux mécanismes par lesquels les actions et situations se vident de leur sens premier, celui sous lequel elles se présentent.»
mur mur cherche à faire basculer l’iceberg, à en dévoiler la face cachée.
Stéphane Fratti propose un monde où l’absurdité est poussée à l’extrême. Les interprètes libèrent leurs pulsions, la réalité est niée, tournée en dérision, les conséquences des actes sont ignorées.
L’absurdité, l’hypocrisie, la violence gratuite et l'humour sont autant de fils conducteurs dans mur mur, pièce qui s’intéresse aux effets pervers des croyances absolues.
Conception : Stéphane Fratti
Interprètes : Rémi Leblanc-Messager, Stéphane Fratti et Alban Gérome
www.cie-bissextile.fr 

______________________________________________________________________ 

JANVIER

  

Sébastien Lemazurier présente et partage son travail «Je suis celui qui attend...»

Sébastien Lemazurier est en résidence à la Fabrique Dervallières jusqu'au 22 février 2013 avec le projet « les filles... », une action artistique participative.
«les filles» procède d’une invitation à danser seule face à lui, pour lui et pour une caméra qui capte la rencontre insolite. Si danser est par principe un acte soit public soit confidentiel, son déplacement ici dans le face à face redéfinit les convenances de la relation à l’autre et déstabilise les clichés du masculin et du féminin.
Pour ce Jeudi de la Fabrique, il nous propose une action publique pour laquelle il convie deux artistes à se produire face à lui.
Elise Lerat : danseuse et chorégraphe
Julien Francheteau : musicien
Entrée Libre 

_________________________________________________________________________ 

DECEMBRE

Carnivores Cie m(él)angeurs d'arts présente "Save my soul"

«Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle.» W. Shakespeare 

  

Maxime Mestre entrechoque les apparences, chante parce que la vie est une grande farce et balance les genres "in" et "hors" normes ;
Benoît Canteteau manipule un micro et répondra à toutes les questions avant de s'abandonner à sa condition d'être tragique ;
Ronan Cloarec sample, gratte et fait parfois hurler sa guitare transdisciplinaire ;
Céline Challet boucle, claquette et pense que quand elle rêve elle ne ment pas ;
Nathalie Catteau peint nos visages qui se troublent et fait jaillir nos ambivalences ;
David Rolland met un peu d'ordre dans cet éclatement d'égos et d'idéaux. 

Cette création est coproduite par les Subs du Mans, la Cité du Cirque du Mans, la Paperie d'Angers et a reçu l'aide à la création de la DGCA, de la région Pays de Loire et du Conseil Général 44.
Résidences à l'Onyx de St Herblain, au Lieu Unique de Nantes, aux Subs du Mans, à la Cité du Cirque du Mans et à la Fabrique (Olympic).   
(A partir de 10 ans) 

Entrée libre 

________________________________________________________________ 

NOVEMBRE

  

giL de la Compagnie Ecart présente et partage son travail :

PIK NIK

foutoir iconoclaste de musiques folk, électro, chansonnettes bricolées, joue avec les mots..., joue avec le corps, lâché, dansé.
Dans un décor peuplé de têtes-trophées et de vieilles antennes paraboliques, réceptacles à la création vidéo, PIK NIK explore la solitude intime d’un homme aux ombres à remplir.
Gil , danseur chorégraphe depuis…..toujours ! explore de nouvelles aires à travers l’art clownesque en improvisation de rue et la création musicale avec ses premières compositions pour la Compagnie Écart.
PIK NIK, son dernier projet mélangeant les arts (musique, danse, vidéo, voix), révèle son désir d’établir une nouvelle relation avec le public, plus intime, plus charnelle et de partager son univers musical intérieur.
Gil Ménard : Voix - Guitare - MAO
Ollivier Moreels : Création vidéo
Rasim Biyikli : Mix - régie
Entrée Libre 

  

  

  

ZUTANO BAZAR présente et partage son travail :

SI-KU-LÉ

Laboratoire pluridisciplinaire permanent.
Florence Loison, danseuse et chorégraphe, a imaginé et ouvert un espace de recherche permanent et de circulation entre danseurs, comédiens, musiciens, vidéastes, plasticiens français et étrangers.
SIR-KU-LE est une démarche de rencontre constamment en mouvement, au gré des disponibilités des personnes qui la composent.
Existent néanmoins quelques fondamentaux : un certain regard sur l'Afrique d'aujourd'hui, la langue poétique violente et abstraite d'Aimé Césaire, la dymanique puissante des corps et de la
musique, le plaisir forcené d'être ensemble.
Direction artistique : Florence Loison
En écriture partagée avec : Thierry Delhomme, Camille Tholliez, Damien Loison
Accompagnés en 2011 par : Jonas Byaruhanga, Hardo Ka, Jeanne Manscourt, Adrien Monteiro, Romain Tardy
Accompagnés en 2012 par : Bertrand Edet, Mathieu Joly, Denis Monjanel
Entrée Libre 

_______________________________________________________________ 

OCTOBRE

  

La Compagnie Blanche présente et partage son travail :

LES FLÈCHES DU PARTHE

  

  

Direction artistique : Anne RAINER et Régis NOËL - Musique : Mathias DELPLANQUE
Un projet au long cours, véritablement "transmédia" où la Danse fricote avec le Web, le Cinéma, le Théâtre, la Musique.
Un meurtre a eu lieu, peu à peu se dévoile une énigme labyrinthique, qui réunit témoins et protagonistes : un inspecteur, une jeune femme Rosae chahutée par les affres de l'adolescence, un couple étrange, ou encore Marc et Antonine, autre couple aux relations tumultueuses. Des personnages à découvrir et rencontrer sur le web, dans un film puis sur scène.
Ainsi, amours, meurtre, violences et réconciliations entre les hommes forment la toile de fond de cette aventure, qui se pose en miroir de nos propres failles. "Les Flèches du Parthe" interroge notre perception de l'image, les frontières entre le réel et le virtuel, et la pertinence de nos interprétations. Car, finalement, tels les Parthes, guerriers antiques qui se jouaient de leur ennemi en feintant la retraite pour mieux armer leurs arcs et arroser l'ennemi, cette intrigue nous réserve certainement quelques surprises... 

A suivre :
- en décembre : le film dans les halls de la Fabrique/Stéréolux et du TU
- 11 décembre : le spectacle, le dénouement de ce polar résolument moderne à la Fabrique/Stéréolux salle Maxi.
Au final, une création comme une flèche, cinglante, tirée par-dessus l'épaule, qui met en images, en sons, en mots et en danse. 

Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger lors d’un apéro convivial !
Infos : 02.40.41.65.67 

_____________________________________________________________ 

JUIN

Fric-Frac Society

Temps de rencontre et d’échange avec des artistes qui cherchent, créent et inventent.  

Le prochain Jeudi de la Fabrique se déroulera, le 21 juin 2012 à 16h15 à l'école Dervallières-Chézine.

  

De ce mot d’argot qui sonne comme le cliquetis d’un coffre qu’on ouvre, les musiciens du Fric-Frac Society en ont fait une devise musicale : entrer par effraction dans un style et le revisiter avec autant de tendresse que d’humour. Ils s'amusent ainsi à détourner aussi bien le Stride, le Charleston, la musique de cirque que ... le Kazatchok. Telle une formation début de siècle (oui, mais lequel ?!), le Fric-Frac Society se présente élégamment comme un orchestre miniature, un "jass-band" de poche interprétant une musique aux références multiples et colorées.
Après avoir travaillé cette année avec la classe de CM2 de François Jarny, la Cie Frasques souhaite poursuivre la saison prochaine un projet de création associant musique, danse et bande dessinée sur le quartier des Dervallières. Ce projet sera proposé aux enfants des écoles mais également à leurs parents et à toutes les personnes ayant envie de s'y impliquer. 

Héloïse Lefebvre, Violon // Olivier Thémines, Clarinettes // Guillaume Hazebrouck, Fender Rhodes // Matthieu Desbordes,  Batterie / Objets 

Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger lors d’un goûter convivial !   

  

Les Jeudi(s) de la Fabrique sont des moments d’ouverture des laboratoires artistiques. Vous pouvez y rencontrer les artistes, un jeudi par mois entre 18h et 19h, dans une des Fabrique(s).

  

Ces moments sont à l’initiative des structures permanentes et équipes artistiques en résidences à la Fabrique. Il s’agit le plus souvent de présentation d’étapes de travail et non de projets nécessairement aboutis. Les temps, les formes et les contenus artistiques varient en fonction des équipes artistiques, de leurs envies et de leurs besoins : répétition publique, présentation de l’activité d’une structure résidente, retour sur des ateliers, visite des lieux, etc. 

Ils s’adressent à tous et vous invitent, habitants des différents quartiers et curieux de Nantes ou d’ailleurs, à voir ce qui se passe à la Fabrique et comment les artistes travaillent. Les Jeudi(s) de la Fabrique proposent ainsi, à travers l’échange et la rencontre, de découvrir le processus créatif et l’expérimentation artistique. C’est aussi l’occasion pour les artistes de montrer leur travail, d’avoir un 1er regard du public et de présenter leurs projets à des professionnels. 

___________________________________________________________________ 

MAI

> Le dernier jeudi de la Fabrique a eu lieu le 24 mai à 18h dans le bureau de yolk à la Fabrique Dervallières

  

Sébastien Boisseau, musicien et co-fondateur du label Yolk, a présneté le Salon de Musique.
Ici pas de club de jazz, pas d’école de jazz, pas de radio jazz... Mais alors, le jazz a-t-il sa place dans le quartier des Dervallières ? Qui sont les jazzmen, quelle musique font-ils ? Comment opérer une rencontre avec un public, sans repères particuliers ? En faisant salon ! Quelque part entre le salon littéraire et la réunion tupperware, en investissant une pièce d'un appartement pour la transformer en salon de musique, le temps d'un concert. Faire salon, c'est partager un propos de qualité dans l'intimité d'un cercle choisi. Le principe est simple: un(e) résident(e) invite ses voisins, sa famille, ses amis lors un moment convivial d'hyper-proximité avec les artistes, pour écouter et échanger. Ce projet s'appuiera donc sur un travail de mise en relation avec des habitants volontaires dans le quartier. A l'occasion de ce Jeudi de la Fabrique, c'est le bureau de Yolk qui se transformera en salon de musique, et la contrebasse de Sébastien Boisseau dialoguera avec le saxophone de Matthieu Donarier. 

_____________________________________________________________________ 

AVRIL

Le 5 avril 2012 à 20h30, à la Fabrique Dervallières-Zola, dans le Cour.

  

Portraits d'entrepreneurs en Zone Active de Publication 

Depuis octobre, Fragil a ouvert sa rédaction aux jeunes des Dervallières et du Breil partis à la rencontre de l'entrepreneuriat autrement. En s'initiant aux méthodes journalistiques, ils ont découvert des réalités socio-économiques du quartier. Dix entrepreneurs se sont prêtés au jeu. De l’épique au surréalisme parfois, ils ont raconté leur aventure de l'entreprise. Invités par l'association Lolab, via son projet Z.A.P, les jeunes, accompagnés par Quentin Faucompré (dessinateur) et Wilfried Nail (créateur sonore),  ont laissé s’exprimer leur imaginaire pour donner à voir différemment leurs portraits : un travail sur la matière visuelle et sonore pour un nouveau média nécessaire à la création de liens sur le quartier et entre les quartiers.  

 ______________________________________________________________ 

MARS

Jeudi 15 mars 2012 à la Fabrique Dervallières-Zola, dans le Réfectoire.

La compagnie David Rolland Chorégraphies  a accueillie en résidence de création du 1er au 15 mars 2012, dans le cadre des Pépinières européennes pour jeunes artistes (M4m), la compagnie Else avec le projet Yeepee !!! 

  

Marianne Baillot (danseuse/chorégraphe) et Charlotte Plasse (chanteuse lyrique) s’associent cette année au compositeur Jean-Christophe Marti et à l’écrivain Céline Minard pour créer un spectacle pour la scène. Pour les Jeudi(s) de la Fabrique, elles ont partagé avec nous ce processus de travail. 

Interprétations libres de Stripsody (1966) de Cathy Berberian : partition musicale loufoque en forme de bande dessinée où le « tempo » des onomatopées s’emballe comme un cheval ; incarnations burlesques des Songes drolatiques de Pantagruel (1565), extrait d'une pièce burlesque où un Cyrano pète les plombs, lecture du texte inédit de Céline Minard. Autant de petites irruptions qu'elles montreront ensuite à Gonnesse lors de l'exposition de la Biennale d'art contemporain dont le titre est : "Drolatique". 

 ________________________________________________________________ 

FEVRIER

Jeudi 9 février de 18H à 19H, à la Fabrique Dervallières-Zola. 

Patrick Bernier et Olive Martin y ont présenté et partagé leur travail en cours. Ils sont en résidence longue de recherche et de création, dans le studio plastique de septembre 2011 à août 2012. 

Après leur performance Plaidoirie pour une jurisprudence qui prenait le droit comme matière, ils investissent et croisent pour ce nouveau projet le jeu d'échecs dit « féerique » et le tissage par bande originaire d'Afrique de l'ouest.Le projet part d’un grand-père métis, issu des traites négrières, ayant fait carrière comme de nombreux antillais dans l'administration coloniale française en Afrique.  

  

La pratique du jeu d'échecs puis celle du tissage sont la possibilité d'aborder la figure de l’Echiqueté, pris entre deux origines et à l'histoire intriquée et violente.     

Cette résidence prépare une exposition qui sera présentée à la Base d'Appui d'Entre-Deux à Nantes au mois de juin prochain. 

  

  

Logo Nantes